20
MAI
2015

3ème Procès d’Outreau | Compte rendu Jour 1

3ème Procès Outreau – Résumé du 19/05/2015

La partie civile sera représentée par Jonathan, Dimitri et Chérif Delay et défendu par: Me Forster et Me Reviron.

La défense de Daniel Legrand sera quant à elle défendue par : Julien Delarue, Hubert Delarue, Hugues Vigier, Eric Dupont-Moretti et Franck Berton.

10h00 : Début du procès

L’ouverture de cette première journée s’est faite par la lecture d’une liste énumérative de tout les témoins convoqués au procès qu’ils soient présents ou non.

En effet, à l’exemple de Lavier qui n’a pu se déplacer pour cause d’allaitement, plusieurs témoins absents semblent avoir été sujet à des problèmes de santé (certificats médicaux à l’appui).
C’est pourquoi, à de nombreuses reprises, des demandes de visioconférences ont été proposées.
L’avocat général et l’avocat des parties civiles s’opposeront farouchement à ces propositions et ils insisteront pour que tous soit présent.

(Ndlr après son acquittement, Lavier a été jugée pour des faits similaires en 2012.)

S’en suivra la plaidoirie de Me Dupont-Moretti qui usera d’expressions telles que:

«Nous sommes les avocats historiques de ce procès!».
Il présentera également Daniel Legrand comme étant «un petit jeune sous cachetons» ou encore «un innocent chanceux».

On remarquera la très mauvaise humeur de M. Moretti et son comportement très hautain vis à vis des avocats de la partie civile, ainsi que ses jeux de clins d’œil adressés aux journalistes.

Dans son indécence, il ira jusqu’à parasiter les plaidoiries des avocats de la partie civile par des bougonnements.Pour conclure, il s’exprimera en affabulant sur des menaces qu’auraient subies les avocats de la défense.

11 h00 : Sortie de l’audience pour la délibération.

A sa sortie, Daniel Legrand sera immédiatement encerclé par les médias et se saisira de cette occasion pour exprimer son souhait d’être acquitté.

1

Me Moretti s’approchera alors en s’exclamant : «Par pitié, mais laissez le tranquille!»

S’en suivra une conversation tendue entre Max et Me Dupont-Moretti  (voir vidéo ci-jointe).

Vidéo Wanted Pedo

11h30 : Reprise des audiences

Viennent les éléments à charge et à décharge contre Daniel Legrand :

  • Aveux de 15 viols entre 1997 et 1999 suivis d’une rétractation
  • Aveux (oraux et écrits) du meurtre d’une petite fille belge jamais retrouvé, non-lieu en 2007
  • Petits délits et éléments divers.

Me Moretti insistera sur le fait qu’un gardien de prison à prit la défense de l’accusé dans une lettre…

12 h00: fin de l’audience.

2

14H00 : Audience de l’après-midi

3
L’audience débutera par la description de la personnalité de Daniel Legrand.

On apprendra avec étonnement que Daniel Legrand aime le foot, mais aussi le foot et surtout le «FOOTBALL».

Daniel Legrand reconnaîtra avoir consommé occasionnellement du cannabis en très petite quantité et aussi l’héroïne une fois ou deux  “pour savoir ce que ça fait”.

A la question: «qu’est-ce que ça fait?».
Il répondra: «un sentiment de bien-être».

Pour information, en 2007, Daniel Legrand a été arrêté en possession de 100Gr d’héroïne…

Considérant les 100 grammes d’héroïne comme étant sa consommation personnel, il sera alors condamné à trois mois de prison ferme et au port du bracelet électronique.
Aujourd’hui il suit un traitement de Subutex (apparemment sans ordonnance).

Daniel Legrand et son amnésie :

Dans le livre qu’il a co-écrit avec son père à l’époque, l’accusé y mentionne des échanges qu’il aurait eu avec un codétenu nommé «le sicilien».
C’est ce  «sicilien» qui aurait dit à Daniel Legrand d’en rajouter une couche dans ses aveux, afin qu’il puisse sortir plus rapidement de détention…

Codétenu dont il ne se souvient plus vraiment du fait de son “amnésie”.

NDLR: Cependant, nous constaterons que sa mémoire reste très précise pour certains faits antérieur, tels que ses escroqueries aux chèques en Belgique, des souvenirs de jeunesse, ou encore le nom et prénom de son entraineur de foot…
parce qu’il aime vraiment le foot.

En bref, une journée durant laquelle Daniel Legrand n’a fait que mentir en se contredisant continuellement.
De notre point de vue, il ne s’agit pas de trous de mémoire mais plutôt d’une mémoire sélective.
D’ailleurs, une expertise d’avril 2015 confirme que ni son traitement ni sa situation actuelle ne peuvent se traduire par d’hypothétiques pertes de mémoires et donc sur le bon déroulement du procès.

 

Fin de la 1ère journée

  1. Avatar
    breizloic

    Bonjour, concernant la vidéo Wanted Pedo VS Dupont-Moretti, je ne crois pas que le mépris soit la bonne attitude face à des situations aussi complexes, que douloureuse.

    • wantedpedo
      wantedpedo

      Quelle attitude doit-on adopter alors! Chacun des membres dirigeants est très informé des affaires de pédocriminalité françaises. Nous avons d’ailleurs sur notre site quelques résumés de ces dossiers. La justice est corrompue par cette mafia qui brasse des millards depuis trop longtemps!
      Doit-on rester passif et continuer à ignorer la réalité?
      Nous avons fait le choix de nous révolter et de le montrer. Car pour nous cela n’a que trop durer!
      Alors oui nous méprisons tous ceux et celles qui protègent ces réseaux pédocriminels! Et nous leur montrons que nous sommes là et attentifs à ceux qu’ils disent et ceux qu’ils font. La peur doit changer de camp!
      Honneur Force et Courage!