S’il y a bien une affaire qui illustre l’urgence de modifier les lois relatives à la protection de l’enfance et à la répression des pédocriminels, c’est celle d’Aurélien Jarrier.

Notre article est basé sur de nombreuses sources journalistes cités en bas de l’article.

Aurélien Jarrier, originaire de Montargis était passé dans un reportage de TF1 à l’époque.

Aurélien JARRIER

Aurélien JARRIER

Dans les années 90 et jusqu’au début des années 2000, Aurélien Jarrier a vécu à Montargis.

En 1998, animateur de quartier, il avait créé l’association Robinson Crusoé, grâce à laquelle il emmenait des enfants et des adolescents dans le domaine de Plateville à Villemandeur.

Il animait des trucs pour les enfants dans le quartier de Montargis.
Je l’ai rencontré comme ça, j’avais 7 ou 8 ans.
Puis ensuite, on s’est vus beaucoup plus régulièrement.
Ça a commencé comme ça…
Ça se passait quand on était tout seul, chez lui.
D’après mes souvenirs, il m’aurait drogué.
Ça s’est passé beaucoup plus d’une fois
Je pensais que j’étais seul,
et je me disais que si ça m’arrivait, c’est parce que c’était mérité.

Le jeune homme, directeur de camp diplômé et titulaire d’un brevet fédéral de randonnée en moyenne montagne, invitait des jeunes à s’immerger, trois jours durant, en pleine nature.

Animateur de centre de loisirs modèle puis directeur, il était apprécié par les enfants et leurs parents qui vantaient ses talents pour organiser des jeux, s’occuper des enfants, une personne à qui l’on a envie de faire confiance comme dans bien d’autres cas.

Aurélien Jarrier choisissait sciemment les familles qu’il allait approcher, souvent des mères isolées (source France 3 région).

Mais après les sorties, “des mamans trouvaient que les petits étaient vaseux”.

Une mère aura finalement des doutes en découvrant dans le sac à dos du gentil bénévole de la vaseline, des gants en latex et des médicaments (source France 3 Région).

Une personne que l’on ne soupçonne pas un instant mais qui se révèle être un véritable loup dans la bergerie.

Je n’éprouve aucun sentiment pour les hommes ou pour les femmes,

je n’ai aucune conception de la vie de couple.

Je ne ressentais rien pour mon épouse,

j’espérais qu’elle serait un marchepied pour sortir de mon problème affectif et relationnel à l’enfant.

Enfant, Aurélien Jarrier a lui-même été victime de violences sexuelles.

Le plus incroyable, le plus terrifiant, c’est que bien qu’ayant déjà été condamné pour des agressions sexuelles sur mineurs, il parviendra tout de même à continuer de travailler auprès des enfants, déjouant la « vigilance » zélée du contrôle judiciaire (source Le Parisien, le figaro, le point).

Mis en examen en 2007, il sera condamné en 2013 par le tribunal correctionnel de Colmar (Alsace) à six ans de prison pour agressions sexuelles sur onze garçons en 2006 dans une colonie de vacances de la région colmarienne.

Libéré au bout d’un an et placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès, il s’était alors installé chez sa mère à Golfe-Juan dans les Alpes-Maritimes, en adoptant le nom de jeune fille de celle-ci.

Est-ce cette “ruse” qui lui a permis de déjouer le contrôle judiciaire ?

Il continuera à organiser des sorties en tant qu’animateur, à repérer ses victimes via internet, à utiliser son entourage pour faire de nouvelles rencontres… Et encore plus de victimes.

Aurélien Jarrier

Il finira par être poursuivi par la cour d’assises des Alpes-Maritimes pour cinq viols et dix-neuf agressions sexuelles sur des victimes mineures.

L’accusé faisait usage de médicaments pour endormir ses victimes.

Des vidéos pédopornographiques ont également été retrouvées sur son ordinateur. (source Le figaro).

Aurélien Jarrier se présentait comme un “pédo-analyste” sur son propre site internet…

Il sera condamné à 20 ans de réclusion criminelle, assortie d’une période de sûreté des deux tiers, reconnu coupable de viols ou d’agressions de 15 victimes mineures entre 4 et 15 ans.

On nous a souvent dit qu’on racontait des mensonges, qu’on était des menteurs, et là ça confirme que NON, on a dit la vérité, on a toujours dit la vérité.

Il se verra également dans l’obligation d’avoir un suivi socio-judiciaire pendant dix ans à sa sortie de prison, comprenant une injonction de soins.

Il est toutefois regrettable qu’il n’ait pas été stoppé avant, quand on sait que cela aurait été largement possible et que c’était déjà un pédocriminel connu.

Comment un homme aussi dangereux est-il parvenu à échapper à tout contrôle ?
Qui est responsable d’avoir laissé ce prédateur en liberté ?
De lui avoir permis d’assouvir sa perversion en toute quiétude ?
La cause se trouve-elle dans l’incompétence ou le laxisme des différents organes représentant la justice ?
Oserons-nous penser, imaginer, que lorsqu’il s’agit de pédocriminalité la justice se montre plus souple que lorsqu’il s’agit de faits moins graves, n’ayant entrainé aucune atteinte physique grave envers une personne ?
Quand est-ce qu’un gouvernement prendra les mesures nécessaires afin que ce genre d’événement ne se reproduise plus ?

En attendant, nous continuerons à dénoncer ce qui nous semble être de graves dysfonctionnement mettant en péril la sécurité des enfants dans notre pays.

L’association Wanted Pedo exprime sa compassion et sa solidarité envers les dizaines de victimes et leurs familles connues ou pas.

Honneur, force et courage.

L’équipe Wanted Pedo.

 

Sources :
RTL | Nice : le pédophile récidiviste Aurélien Jarrier écope de 20 ans de prison

Le Parisien | Nice : le pédophile Aurélien Jarrier condamné à 20 ans de réclusion

BFM | Nice: le pédophile Aurélien Jarrier condamné à 20 ans de réclusion

Le Point | Peine maximale de 20 ans de réclusion pour le pédophile Aurélien Jarrier

France Soir | Aurélien Jarrier : Parcours d’un pédophile récidiviste

France Tv Info | Justice: un pédophile récidiviste comparaît devant la Cour d’assises des Alpes-Maritimes

LCI | Nice : 20 ans de réclusion pour le pédophile Aurélien Jarrier

France 3 |Procès de la pédophilie à Nice: la mère d’Aurélien Jarrier témoigne