L’affaire d’Outreau est une affaire de pédocriminalité qui s’est déroulée à Outreau près de Boulogne, dans le Pas-de-Calais.

saint omer map

Cette affaire fait l’objet d’un véritable emballement médiatique.
Aveux, rétractations, instruction menée à charge, failles dans les expertises, témoignages d’enfants piétinés… Ce dossier reste dans les mémoires. Il a entrainé de graves dérives notamment dans le traitement de la parole de l’enfant.

Le premier procès s’est déroulé à Saint Omer du 4 mai au 2 juillet 2004 et le deuxième procès a eu lieu en appel, à Paris, en novembre 2005.
  • 13 condamnés sont acquittés après parfois plusieurs années de détention préventive (« les acquittés d’Outreau »)
  • 4 personnes ont été condamnées
  • 12 enfants ont été déclarés victimes.

 

L’affaire

Thierry Delay Myriam BadaouiLes enfants de Thierry Delay et de son épouse Myriam Badaoui, vivant dans la Tour du Renard à Outreau, sont placés dans des familles d’accueil à partir du 25 février 2000, à la demande expresse de l’épouse, qui dénonce des violences de son mari. En décembre, ces enfants parlent à leurs assistantes familiales de choses que leur auraient fait subir certaines personnes. Les assistantes familiales croient les enfants et préviennent l’aide sociale à l’enfance. La direction de l’enfance du Pas-de-Calais, à Boulogne-sur-Mer, fait un “signalement”, en janvier 2001, au procureur de la République de la ville, Gérald Lesigne. Le parquet déclenche alors l’action publique.

L’instruction débute en 2001. Elle se clôt en mai 2003 par une ordonnance de mise en accusation. Elle est confiée au juge d’instruction Fabrice Burgaud, qui occupe son premier poste depuis à peine une année. Sur dénonciations de plusieurs enfants, confirmées par leurs parents, un grand nombre de personnes sont mises en garde à vue puis en examen.
Dix-huit d’entre elles — dont les parents des principaux enfants accusateurs — sont écrouées en détention provisoire par décision du juge des libertés et de la détention.

Les enfants Delay ont révélé la présence d’autres enfants, lors de viols en réunion. Les autres enfants – identifiés avec les déclarations de quatre adultes mis en examen – ont été placés en famille d’accueil, puis interrogés par les policiers, le magistrat instructeur et examinés par deux experts psychologues qui ont validé leurs paroles. Voir le rapport de l’Inspection Générale des services judiciaire

Le 4 mai 2004, s’ouvre, au palais de justice de Saint-Omer (Pas-de-Calais) le procès dit « procès d’Outreau », du nom de cette ville de la banlieue boulonnaise où se seraient déroulés les faits. L’affaire défraye la chronique à plusieurs reprises au cours de l’instruction ; certains évoquent une « affaire Dutroux à la française ». Une foule impressionnante de journalistes et de curieux se précipite chaque jour des neuf semaines d’audience, pour assister au jugement de ces 17 personnes qualifiées de « monstres ».
Le procès a eu lieu dans la petite salle des assises du tribunal de Saint-Omer dont l’exiguïté a entraîné une disposition inadaptée, les présumées victimes étant placées dans le box des accusés, alors que les 17 accusés occupaient la salle d’audience en compagnie de leurs avocats et d’une centaine de journalistes. Une seconde salle a été utilisée avec une liaison vidéo vers la salle d’audience pour permettre à des journalistes et quelques personnes du public d’assister au procès. Par la suite, un petit chapiteau à l’extérieur a remplacé cette seconde salle qui n’était plus disponible.

Procès de Saint- Omer du 2 juillet 2004

4 condamnations sans appel suite à des aveux pour viols, agressions sexuelles, proxénétisme et corruption de mineurs :
Myriam Badaoui est la mère de Chérif Delay (14 ans au moment du procès). Elle a innocenté 13 coaccusés avant de revenir sur ses déclarations. Elle a été condamnée à 15 ans et a été libérée en septembre 2011.
Thierry Delay, est le beau-père de Chérif Delay. Il a été condamné à 20 ans.
David Delplanque est un des « voisins ». Il a été condamné à 6 ans.
Aurélie Grenon est la femme de David Delplanque. Elle a été condamnée à  4 ans. (Elle ne fera que 6 mois de prison)

6 condamnations avec appel :
Sandrine Lavier et Franck Lavier : 3 ans avec sursis et 6 ans de réclusion pour corruption de mineurs.
Dominique Wiel, (30 mois de détention) prêtre : 7 ans de réclusion pour viols d’enfants
Thierry Dausque (38 mois de détention), travaille dans le bâtiment : 4 ans de réclusion dont un avec sursis pour agressions sur mineurs
Daniel Legrand fils (deux ans et demi de détention) : condamné à 3 ans de détention pour viols sur mineurs
Alain Marécaux (23 mois de détention) : huissier : 18 mois de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur son fils

7 acquittements :
Christian Godard (83 jours de détention, décédé en 2009) et Roselyne Godard dite « la boulangère »
Karine Duchochois devenue journaliste après avoir été vendeuse entre autres métiers
David Brunet (deux ans de détention) : mari de Karine Duchochois.
Pierre Martel chauffeur de taxi
Daniel Legrand père (30 mois de détention, décédé en 2012) ouvrier métallurgiste
Odile Marécaux (7 mois de détention) épouse d’Alain Marécaux, infirmière scolaire

Procès de Paris en appel du 1er décembre 2005

Acquittements de tous les condamnés du procès de Saint- Omer. Après le procès, Pascal Clément le ministre de la justice, annonce une enquête sur les services judiciaires, policiers et sociaux et la possibilité de sanctions administratives. Il présentera ses excuses aux acquittés.

Francois Mourmand était aussi accusé et déjà connu des services de police avant Outreau. Thierry Delay l’avait innocenté. Il est décédé (surdose médicamenteuse pour laquelle un non-lieu a été prononcé en 2011) en prison en 2002, sans avoir été jugé. La cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg a condamné la France a verser 20000 euros à la sœur et au père de François Mourmand en  novembre 2011. Ils n’ont pas fait appel.

Les victimes

Douze enfants ont été reconnus victimes alors qu’ils étaient mineurs à l’époque de faits : Chérif (alias Kévin) Delay (23 ans) est l’aîné, Dimitri (20 ans), Jonathan (19 ans) et Dylan (mineur) sont ses frères. Beaucoup d’autres enfants sont auditionnés… les viols ont  commencé à Noël 1996 quand Chérif avait 6 ans.

Chérif qui est capable de parler aujourd’hui, a été placé dès l’âge de deux ans en famille d’accueil et passait  les weekends dans sa famille. Il a été toujours rejeté par Thierry Delay, son beau-père. L’enfant raconte qu’il était violé en réunion dans un réseau de pédophiles où l’argent circulait abondamment et dont faisaient partie ses parents, ses voisins..etc.. .

En 2012, Chérif s’accuse d’avoir tué en 1998 une enfant sous la menace des adultes.

Il accuse aussi le couple Lavier, qui a pourtant été innocenté par le procès. Le 08/12/2011, il est jugé pour avoir proféré des menaces de mort, sur Facebook, à l’égard de Franck Lavier. Il écope de la prison avec sursis.

Chérif culpabilise beaucoup de n’avoir pas pu protéger ses petits frères à qui il aurait épargné ces maltraitances. Il est devenu SDF à 18 ans et a connu la prison. Par l’intermédiaire d’un policier il a pu bénéficier d’un projet éducatif (alternative à la prison) au Sénégal qui l’a aidé à tourner la page.

Il défend farouchement le juge Fabrice Burgaud, la Police et les expert psychiatres et psychologues qui, à ses yeux ont très bien fait leur travail.

Dans son livre Chérif rapporte que le juge contrôlait constamment s’il conservait la même version des faits. Il avance également que le juge Burgaud a été, lui aussi, à sa manière une victime d’Outreau et de l’administration.

17
JUIL
2018

Réseau Pédocriminel | L’inceste et les abus rituels “initiatiques” dans la secte maçonnique

Source : MK-Polis Le témoignage suivant est un extrait du livre “Terror, Trauma and The Eye In The Triangle” (Terreur, trauma et l’oeil dans le triangle: la présence maçonnique dans l’art et la culture contemporaine) paru en 2007. Lynn Brunet nous révèle...
17
JUIN
2018

Donde Vamos | Propagande en matière de protection de l’enfance : l’affaire Outreau

On n’avait pas reparlé de l’affaire d’Outreau depuis longtemps, parce que le procès de Legrand était passé et qu’on n’allait pas remuer le couteau des faits dans la plaie d’une justice inique. Mais comme, depuis le temps, les médias, certains juges et avocats, ne se privent pas...
03
JUIL
2016

Les larmes de crocodile de Sandrine Lavier noient les accusations portées contre Franck Lavier

En espérant que le 4ème procès de Franck Lavier voit le jour, je me plais à imaginer par quels moyens Franck Lavier va essayer de passer pour la victime d’un horrible complot hourdi contre lui. Franck Lavier acquitté dans l’affaire d’Outreau, devrait passer...
19
JUIN
2016

Franck Lavier | Grand Vainqueur du Pinocchio d’Or

Le Blog de Crapouille revient sur Franck Lavier et divers témoignages Au jeu du Pinocchio, nous avons mis en lice, une soixantaine de participants et les avons interrogés. Beaucoup se sont retrouvés en demi-finale lors d’un procès où ils disaient successivement : “Je...
09
JUIN
2016

OUTREAU | Franck LAVIER, on prend les mêmes et on recommence 

OUTREAU | Franck LAVIER, on prend les mêmes et on recommence Franck LAVIER, un des treize acquittés d’Outreau encore inquiété par la justice. En août 2001, F. Lavier a avoué les crimes dont il était accusé lors de l’instruction d’Outreau. Il a été condamné en 2004 par la co...
21
JAN
2016

Daniel Legrand: Après avoir violenté son ex-compagne, il dit à son fils de 2 ans «Va te faire enculer»

Daniel Legrand était convoqué au tribunal de Boulogne-sur-Mer ce mercredi. S’il ne s’est pas présenté, il a été condamné à du sursis pour avoir violenté son ex-compagne, avant de s’en prendre verbalement à son fils de 2 ans. « Daniel Legrand, 35 ans, un homme brisé, passé sous le...
23
JUIL
2015

Outreau, outrage à la vérité

Outreau, outrage à la vérité Dossier spécial de neuf pages sur le procès Daniel Legrand écrit par Laurence Beneux du magazine Nexus.                       Source : www.nexus.fr
16
JUIN
2015

3ème procès d’Outreau | Compte rendu Jour 12

3ème procès d’Outreau | Compte rendu Jour 12 3ème procès d’Outreau | Résumé du 04/06/15 Début de la journée.   9h   Maître Sylvain Cormier, conseil de Jonathan Delay.   Il commence sa plaidoirie en rappelant le cadre familier de ce procès. En effet, la connivence...
14
JUIN
2015

3ème procès d’Outreau | Compte rendu Jour 11

3ème procès d’Outreau | Compte rendu Jour 11 Procès Outreau | Compte rendu du 03/06/2015   « La théorie du faux souvenirs »     9h15 Témoignage par visioconférence du Docteur Jérôme Prizac (expertise de Daniel Legrand en Mai 2001) Il attestera qu’il n’a pas relevé...