06
AVR
2019

Auch | Un médecin hospitalier mis en examen pour agressions sexuelles sur sa filleule de 12 ans, il a déjà été condamné en 2009 pour des faits similaires

Le parquet d’Auch (Gers) a confirmé jeudi  28 mars que, le 21 mars dernier, un médecin du centre hospitalier de la ville avait été placé en garde à vue puis déféré et mis en examen pour « agression sexuelle sur mineur de 15 ans et propositions sexuelles à mineur de 15 ans ».

Ces faits graves supposés ont été dévoilés grâce à une enquête diligentée par des gendarmes de Dordogne à la suite d’un signalement des grands-parents maternels relayé par la maman de la victime, une fillette âgée de 12 ans.

Selon nos sources, toute cette affaire serait en effet née lors d’un séjour de la fillette chez ses grands-parents : la mamie découvre alors des SMS sans équivoque adressés a priori par celui qui s’avère être le parrain de la gamine.

La mamie alerte sa fille, qui se rapproche immédiatement de la gendarmerie…

Car, ce monsieur a accueilli la fillette chez lui à plusieurs reprises depuis 2013.

C’est même lui qui lui aurait offert le téléphone portable avec lequel il l’appellerait régulièrement.

La gamine est entendue dans le cadre de la procédure « Mélanie ».

Elle confie des relations pour le moins très inquiétantes où, si une relation sexuelle semble être écartée, des attouchements et « caresses » réciproques n’en seraient pas moins évoquées.

L’enquête s’accélère et dévoile rapidement que l’individu soupçonné de ces faits présente un casier judiciaire qui lui a valu une inscription au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes : il a en effet été condamné en 2009 à 4 ans de prison dont 30 mois avec sursis mise à l’épreuve pour agression sexuelle par ascendant.

Une fois mis en examen par le juge d’instruction d’Auch, le médecin a été présenté au juge des libertés et de la détention (JLD).

Celui-ci a décidé de placer l’individu incriminé sous contrôle judiciaire.

A la surprise semble-t-il du parquet, notamment au regard du passé judiciaire du concerné.

Nous avons appris en effet jeudi en soirée que le parquet avait décidé de faire appel de cette décision.

Source : La Dépêche

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo