15
MAR
2019

Auch | Un professeur de collège mis en examen pour agressions sexuelles sur ses élèves

Les plaintes de 14 filles de 5e du collège Carnot d’Auch ont amené l’inspection académique à suspendre un professeur d’histoire le 24 janvier. La justice a mis en examen ce même homme ce lundi soir, poursuivi pour “agressions sexuelles”.

© Radio France – Radio France

Au début de l’année, 14 élèves de 5e du collège Carnot à Auch ont rapporté en interne qu’un de leur professeur avait un “comportement inapproprié” explique la procureure de la République d’Auch, Charlotte Beluet.

Des caresses sur le bras, dans les cheveux, des prises par la taille mais aussi des caresses sur la poitrine… Ces filles qui se disent victimes de leur professeur d’histoire parlent d’attouchements qui auraient commencé à la rentrée scolaire 2018/2019.

“On prend toujours au sérieux ce genre d’alertes” – Mathieu Blugeon

“On prend toujours au sérieux ce genre d’alertes, explique Mathieu Blugeon, directeur académique des services de l’éducation nationale du Gers. Dès qu’on a eu le premier témoignage, on a proposé aux élèves d’en parler à des professionnels. Et c’est suite à ces échanges, qu’on a suspendu à titre conservatoire l’enseignant. Pour protéger les possibles victimes et à la fois l’enseignant, qui bénéficie évidemment de la présomption d’innocence.”

Le professeur conteste les faits

Lorsqu’il a eu connaissance de cette affaire, le lycée a alerté l’inspection académique qui a suspendu le 24 janvier à titre conservatoire le professeur, arrivé en 2014 au collège Carnot.

La justice a ordonné le placement sous contrôle judiciaire avec interdiction d’enseigner et interdiction d’exercer une activité en lien avec des mineurs.

Quant au professeur, il a nié les faits et affirmé que tout ce qui a pu être rapporté ne correspond pas à la réalité.

Source : francebleu.fr

Actualisation du 17/04/2019 :

Ce même professeur avait connu des problèmes avec la justice et là aussi pour des faits à caractère sexuel… à Madagascar, alors qu’il y exerçait dans un lycée français.

Cette affaire a en fait été examinée par trois fois par la justice de ce pays : en première instance, il est condamné à 8 ans de prison !

Cette décision est confirmée par une cour d’appel mais la cour suprême – équivalente de notre cour de cassation – est sollicitée…

Aujourd’hui, nous pouvons dévoiler cette fois-ci que le dit professeur a été totalement blanchi par la cour suprême de Madagascar !

Ce qui lui a permis d’ailleurs de quitter les geôles après 14 mois et 5 jours de détention, dans l’attente d’une confirmation par la cour d’appel de renvoi.

Cette information nous a été confirmée par l’avocat du concerné, Me Eric Mathias.

Source : La Dépêche

Avatar
Association Wanted Pedo