26
OCT
2019

Auray | Un homme de 22 ans qui entretenait une relation avec une mineure de 14 ans a été condamné à 6 mois avec sursis

Un jeune chauffeur-livreur comparaissait ce mercredi 23 octobre devant le tribunal de Lorient. En cause, la relation qu’il avait entretenue avec une mineure de 14 ans. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis et il lui fait interdiction d’exercer une quelconque activité en lien avec des mineurs.

Tribunal de grande instance de Lorient. Photo d’archives Le Telegramme

« Un mineur de moins de 15 ans est réputé ne pas être suffisamment mature et conscient pour consentir à une telle relation », martèle le procureur-adjoint. Devant, le tribunal de Lorient Mathieu-Jean Thomas le rappelle avec fermeté au jeune chauffeur-livreur qui comparaît devant lui, pour « atteinte sexuelle par majeur sur mineur de 15 ans ».

Des faits qui lui font encourir une peine de sept ans d’emprisonnement.

En septembre 2018, devant l’insistance du jeune habitant de Landévant à continuer à poursuivre de ses assiduités son ex-petite amie, les parents avaient porté plainte contre lui.

Les deux jeunes gens avaient entretenu une relation amoureuse à partir de juillet 2017, une époque où l’adolescente n’avait que 14 ans et lui 22.

Leur relation s’était terminée en février 2018 mais après leur rupture, il avait continué à l’importuner, ce qui n’avait pas manqué d’inquiéter les parents de la jeune fille, voyant le mal-être de celle-ci.

À la barre, le père de famille explique que le prévenu s’est en quelque sorte engouffré dans une brèche affective de l’adolescente.

« Elle était très influençable à l’époque car son frère venait de partir dans l’armée ;

il a profité de sa fragilité et du manque de relations qu’elle n’avait plus avec son frère », raconte-t-il.

La maman déclare, elle, que leur fille depuis cette période « ne peut plus avoir de relations normales avec un autre garçon ; elle ne veut plus sortir et est complètement isolée… ».

Le jeune chauffeur-livreur dit, lui, avoir été tout simplement amoureux d’elle.

Depuis, il a refait sa vie avec une jeune fille de son âge.

Son comportement passé lui a valu d’être condamné à six mois de prison avec sursis.

Le tribunal y a ajouté une interdiction pour une durée de cinq ans d’exercer une activité quelle qu’elle soit en relation avec des mineurs.

Le tribunal a ordonné son inscription au fichier national des délinquants sexuels.

Il devra verser à la victime, suivie depuis par un psychologue, 2 140 € de dommages et intérêts.

Source : Le Télégramme

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo