16
MAI
2019

Beaucamps-Ligny | Il pirate les comptes Snapchat d’élèves pour diffuser une vidéo pornographique

Un individu utilisant un faux pseudo s’invite sur le compte Snapchat de certains élèves de l’Institution Sainte-Marie pour diffuser une vidéo pédopornographique. Une enquête a été ouverte.


L’individu serait parvenu à diffuser sa vidéo sur plusieurs portables d’élèves de l’institution. – DPA MAXPPP

Vendredi après-midi, la direction de l’institution catholique a décidé d’alerter les parents de ces élèves par mail :

« Nous vous informons qu’un pédophile s’est invité sur le compte Snapchat de certains élèves du collège en envoyant une vidéo. Nous avons diffusé un premier message auprès des familles du collège pour bloquer sur le compte Snapchat de leur enfant, une personne qui se prénommerait « Enzo ». Et contacter la gendarmerie d’Hallennes-Lez-Haubourdin pour les alerter. Nous avons demandé l’intervention d’une cellule psychologique du rectorat. »

La direction de l’établissement indique également aux parents que leurs enfants peuvent se rapprocher de leur responsable de vie scolaire.

Le lendemain, samedi, un élève a en effet déposé plainte à la gendarmerie. Cet adolescent, en cinquième, a reçu une invitation d’ami d’un dénommé Enzo. Une fois qu’il a accepté cet individu parmi ses amis, il s’est retrouvé avec une vidéo à caractère pédopornographique sur son portable. Le dénommé Enzo aurait réussi à tromper d’autres adolescents, mais on ignore actuellement le nombre.

L’adolescent qui a porté plainte a eu le réflexe d’enregistrer la vidéo. Un geste qui va permettre aux experts NTech de la gendarmerie nationale, sollicités dans ce genre d’affaire, de mener leur enquête.

Leur travail sera compliqué parce que pour exploiter des données provenant d’une application comme Snapchat, les militaires ont besoin d’une commission rogatoire qui ne peut être déclenchée que par un juge. Retrouver l’auteur des faits sera également difficile parce qu’il peut être domicilié n’importe où dans le monde.

Néanmoins, le parquet de Lille a décidé d’ouvrir une enquête judiciaire et d’informer sa section de protection des mineurs.

Avatar
Association Wanted Pedo