02
JUIN
2017

Belgique | Dutroux a des exigences, et en cas de refus, il menace d’attaquer en justice l’État Belge

Commentaires : Off

Marc Dutroux (ici en 2004)

Un vélo, une hausse de salaire, recevoir la visite d’une personne et passer plus de temps avec un détenu: Marc Dutroux a fixé ses exigences.

“Si à la prochaine réunion, ces demandes et d’autres ne sont pas acceptées, nous lancerons une citation contre l’État belge”, précise son avocat Bruno Dayez.

Une information dévoilée par les journaux du groupe Sudpresse.

Il y a quelques mois, Marc Dutroux, interdit de fréquenter la salle de sports, avait demandé un vélo de salon dans sa cellule de 9m².

“Avec ce qu’il mange en prison et vu qu’il ne peut quasi pas sortir de sa cellule, il s’empâte, il prend du poids et son état de santé se dégrade”, avait prévenu son avocat Bruno Dayez.

Seulement voilà, le vélo n’est pas encore arrivé et le bourreau de Julie et Mélissa menace de citer l’État belge en cas de refus, souligne Sudpresse.

Ce n’est pas tout.

Marc Dutroux désirerait être mieux payé pour le nettoyage du préau qu’il effectue chaque jour.

Le prisonnier le plus célèbre du pays exige 2 euros de l’heure (au lieu d’1 euro).

Il aimerait également recevoir la visite d’une personne avec laquelle il correspond par courrier depuis quelques mois.

De plus, Marc Dutroux souhaiterait passer plus de temps avec le détenu qu’il est autorisé à voir une heure par semaine depuis deux ans.

Il aimerait passer à une demi-journée par semaine.

“Si à la prochaine réunion, ces demandes et d’autres ne sont pas acceptées, nous lancerons une citation contre l’État belge”, conclut Bruno Dayez.

Source : 7 Sur 7

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo