03
DéC
2019

Belgique | Michel Lelièvre, ancien complice de Dutroux, libéré !

Il ne porte pas de bracelet électronique et vit en région bruxelloise

Michel Lelièvre, le bras-droit de Dutroux

Michel Lelièvre a été condamné en 2004 à 25 ans de prison pour association de malfaiteurs, enlèvement d’enfants, séquestration et trafic de drogue. Il a été reconnu coupable d’avoir aidé Marc Dutroux à enlever Sabine, Laetitia, An et Eefje.

Michel Lelièvre, ancien complice de Marc Dutroux, a quitté ce lundi la prison d’Ittre peu après 11 heures. Pour rappel, il ne portera pas de bracelet électronique.

Pour rappel, Michel Lelièvre avait obtenu sa libération sous conditions, sans bracelet, après 23 ans de prison le 30 septembre dernier, moyennant certaines conditions fixées par le Tribunal de l’Application des Peines (TAP) de Bruxelles, dont celle de trouver un logement.

De sources sûres, nous savons où habitera Michel Lelièvre, qui vient de sortir de prison ce lundi en fin de matinée.

L’ancien de complice de Dutroux a trouvé une adresse en région bruxelloise. Il a donc choisi l’option d’une très grande ville, sans doute pour mieux passer inaperçu.

Pour rappel, le tribunal avait énoncé de nombreuses zones géographiques où l’ancien complice de Marc Dutroux ne peut pas se rendre, allant de lieux vastes comme une province, à des quartiers délimités de manière très précise. Il s’agit notamment de zones où vivent et travaillent les victimes et familles des victimes de Marc Dutroux, avec lesquelles Michel Lelièvre ne peut avoir aucun contact.

Enfin, il devra se soumettre à plusieurs conditions habituellement édictées par le TAP, telles qu’entreprendre une formation ou un travail, poursuivre un suivi psychologique et un suivi socio-professionnel, indemniser les victimes, ne pas revoir d’anciens complices, et ne consommer ni alcool ni drogue.

« Michel Lelièvre pourra toucher une allocation de chômage directement. Je vous rappelle qu’avant d’être arrêté dans le dossier Dutroux, il a travaillé et il a cotisé », nous avait expliqué son avocate en septembre dernier.

Pour rappel, Michel Lelièvre a été condamné en 2004 par la cour d’assises d’Arlon à 25 ans de prison pour association de malfaiteurs, enlèvement d’enfants, séquestration et trafic de drogue. Il a été reconnu coupable d’avoir aidé Marc Dutroux à enlever Sabine, Laetitia, An et Eefje.

L’homme, âgé aujourd’hui de 48 ans, était incarcéré à la prison d’Ittre. Il était admissible à la surveillance électronique et à la libération conditionnelle depuis 2005.

 

Source : sudinfo.be

Avatar
Association Wanted Pedo