18
JUIL
2019

Belgique | un groupe de garçons partage des photos nues de mineures sur Messenger

C’est un groupe de discussion regroupant plusieurs utilisateurs comme il en existe des centaines sur Messenger.

Sauf que celui créé par ce groupe de garçons (des mineurs et des adultes) de Saint-Trond était le lieu d’une abjecte conversation puisqu’ils y diffusaient des photos de jeunes filles dénudées.

Les victimes avaient entre 12 et 16 ans et avaient, pour la plupart, envoyé les clichés de leur propre gré, comme le rapporte Het Belang van Limburg. Mais certaines avaient été mises sous pression alors que d’autres photos avaient été prises à leur insu.

C’est au début de cette année que les faits se sont déroulés. Mais récemment, les parents d’une victime mineure ont décidé de porter plainte pour distribution de pornographie mettant en scène des enfants. En février dernier déjà, les parents avaient déjà porté plainte pour viol lorsqu’ils ont appris qu’un garçon de 17 ans avait eu des relations sexuelles avec leur fille qui venait d’avoir 13 ans.

À ces relations, il faut ajouter le fait que le jeune a pris, lui-même, des images nues de la victime.

« Cela s’est passé très facilement. Ma fille a été approchée sur Instagram. L’auteur lui a dit qu’elle avait de beaux yeux, de beaux cheveux et un beau sourire », raconte le père d’une victime à nos confrères.

« Une jeune fille n’a pas besoin de beaucoup plus d’attention, elle est tombée amoureuse de lui en un rien de temps. Ma fille a alors inventé une excuse pour le rencontrer. Elle nous a dit qu’elle allait dormir chez une amie mais c’est avec lui qu’elle a passé la nuit. Cette nuit-là, elle a été violée par son agresseur. Il a également pris des photos nues de ma fille alors qu’elle était endormie… ou droguée. Qui sait ? »

Source : sudinfo.be

Avatar
Association Wanted Pedo