Un homme reconnu coupable d’attouchements sur une fillette a écopé d’une sentence de 6 mois de prison hier. Il a toutefois été libéré quelques heures plus tard, puisqu’il porte sa cause en appel.

Michel Delage, 64 ans, a été déclaré coupable le 13 janvier dernier par le juge Yves Morier.

Delage a touché les parties génitales de la fillette, dont on ne peut révéler d’information afin de protéger son identité, pendant une promenade en bateau en 2015.

Delage est originaire de Québec, mais les gestes ont été commis à Chambly.

Lors du procès, l’accusé a tout nié, soulignant que des témoins étaient toujours présents.

L’explication n’a pas satisfait le juge Morier.

«Plusieurs opportunités se sont présentées alors que l’accusé pouvait être seul en présence de [la victime]», lit-on dans le verdict.

Un examen gynécologique de la victime a trouvé des lésions qui étaient compatibles avec des contacts sexuels.

Delage a aussi suggéré qu’il était peut-être somnambule ou que les lésions avaient été causées lorsqu’il a poussé la petite pour éviter qu’elle ne se salisse.

Ces deux thèses ont été balayées du revers de la main par le juge.

Sentence «clémente»

Hier, le juge Morier a entériné la suggestion commune de la Couronne et la défense pour une sentence de 6 mois de prison.

«C’est une sentence raisonnable, mais un peu clémente», a-t-il fait savoir aux avocats.

Michel Delage est entré en détention vers 10h30.

Il a toutefois porté sa cause en appel devant la Cour supérieure du Québec et il a demandé d’être libéré en attendant que l’appel soit entendu.

Le juge Michel Pennou a accepté sa requête.

Delage a donc été libéré, moyennant certaines conditions.

L’homme ne pourra notamment pas se présenter dans des endroits publics où pourraient se trouver des enfants.

Le juge Pennou a spécifié que les marinas lui seraient désormais interdites.

Il ne pourra pas non plus communiquer avec sa victime ou sa famille.

Delage sera de retour en cour le 17 mai.

Avec la collaboration de Jos Morabito

Source : Le Courrier Du Sud