L’homme a plaidé coupable aux 12 chefs d’accusation portés contre lui.
©TC Media – Archives

Un homme de 36 ans a agressé ses trois filles sur une longue période. L’individu, qu’on ne peut identifier, a plaidé coupable en fin de journée, vendredi, à tous les chefs d’accusation auxquels il faisait face. Un nouveau chef s’est même ajouté, celui d’avoir accédé à de la pornographie juvénile.

Le juge Bruno Langelier de la Cour du Québec a rendu une ordonnance de non-publication empêchant de révéler l’identité de l’homme pour protéger les jeunes victimes. L’ordonnance vise aussi tout renseignement pouvant permettre d’identifier les plaignantes, comme la municipalité visée.

L’accusé, qui faisait face à 11 chefs d’accusation, a reconnu avoir eu des contacts sexuels, d’avoir incité à des contacts sexuels. Il a admis aussi avoir commis l’inceste sur ses trois enfants.

Ces crimes odieux se sont produits entre 2006 et 2017.

Pour le nouveau chef concernant la pornographie juvénile, l’individu a accédé à ce type de matériel entre le 15 octobre 2015 et le 24 juin 2017. «Il n’en a pas imprimé ou produit. Il en a consulté, du matériel sur lequel on retrouvait des enfants âgés entre 7 et 15 ans», a fait savoir la procureure aux poursuites criminelles et pénales, Me Ann Marie Prince.

Deux rapports, l’un sexologique et l’autre présentenciel, ont été demandés.

«Des rapports pour évaluer la problématique délictuelle de l’accusé et pour identifier, s’il en est, des pistes de solution et des pistes thérapeutiques»,

a souligné le juge Langelier.

Ces rapports devraient éclairer le ministère public qui pourrait demander une évaluation dans le but de faire déclarer l’accusé délinquant dangereux ou à contrôler.

«La première étape est d’y aller avec ces rapports qui devraient nous apporter un éclairage»,

a indiqué Me Prince.

Les parties se retrouveront, de nouveau, le 12 janvier, moment où on déterminera la date pour les représentations sur la peine.

Le père incestueux s’expose à une lourde peine de pénitencier.

Source : La Nouvelle