Un homme de 37 ans aurait fait subir les pires sévices à une adolescente de Sherbrooke. Après l’avoir approché via un site de rencontre pour jeunes, il l’aurait agressé sexuellement dans un parc.

La police est convaincue qu’il pourrait y avoir d’autres victimes.

Pascal Montembeault semblait nerveux d’être conduit puis formellement accusé d’agression sexuelle. Les parents de sa présumée victime, eux, ont assisté impuissant à la comparution du présumé bourreau de leur fille.

«Ma fille a peur, elle est terrifiée. Elle ne veut plus dormir toute seule, elle dort avec moi parce qu’elle est inquiète», raconte la mère de la victime qui ne peut être identifiée en raison de l’âge de cette dernière.

«Ce n’est pas juste notre fille, s’il a fait d’autres victimes c’est important qu’il paie pour les autres aussi», ajoute le père de la victime.

Montembeault 37 ans, aurait utilisé un pseudonyme, celui de Marc-André 17 ans pour établir le contact avec l’adolescente de 14 ans sur le site de rencontre rencontre-ados.net, un site supposément dédié au 13-25 ans.

Échanges à caractère sexuel, vidéo explicite sur webcam; l’escalade les a menés jusqu’à cet après-midi du 20 août.

Le suspect est allé cherché sa présumée à l’école secondaire qu’elle fréquente, l’a conduite dans un parc situé à environ 5 kilomètres, et c’est à ce moment qu’il l’aurait violée.

Selon la preuve établie, et le contenu informatique, l’homme de 37 ans aurait fait d’autres victimes, ailleurs au Québec.

Le 5 septembre il reviendra devant le tribunal pour être confronté aux accusations de leurre informatique, contacts sexuels et initiation à des contacts sexuels, possession et publication de pornographie juvénile, agression sexuelle et possession de stupéfiants qui pèsent contre lui.

Les policiers recherchent d’autres victimes de l’homme si vous possédez des informations, il est possible de contacter les policiers et les enquêteurs de Sherbrooke au 819-821-5555.

Source :  tvanouvelles.ca