20
AVR
2019

Carcassonne | Un sexagénaire jugé pour viols sur son ex-belle-fille sourde

Le verdict est attendu ce vendredi pour l’accusé, jugé pour des faits d’ “atteinte sexuelle” et de “viol” sur sa belle-fille, mineure à l’époque des faits jugés.

Photo N.A.-V

Alors que le sexagénaire a nié le viol, les experts ont évoqué le “sentiment d’insécurité permanente” ressenti par son ex-belle-fille.

Depuis ce jeudi 18 avril, la cour d’assises de l’Aude examine le cas de Jean-Pierre C. (*),  qui comparaît libre pour répondre de faits d’”atteinte sexuelle” et de “viol”, sur sa belle-fille souffrant d’une surdité sévère depuis sa naissance.

Les faits dénoncés par la victime ont eu lieu à Peyrens (Lauragais) entre le 1er janvier 2010 et le 11 juin 2011, jour où l’accusé s’est séparé d’avec la mère de la victime après une dispute de trop.

Sur les accusations qui sont portées à son encontre, l’accusé reconnaît qu’il a bien eu des relations sexuelles avec sa belle-fille mineure (âgée de 16 et 17 ans à l’époque), mais qu’elles étaient consenties.

La victime a pourtant déclaré que l’accusé l’avait embrassée une première fois sur la bouche en juin 2010 au Barcarès, lors de vacances en famille.

Ce fut ensuite un doigt dans le vagin de la jeune fille, avant que l’accusé ne lui impose une fellation et des rapports sexuels.

Quatre ou cinq au cours de la période visée.

C’est le 26 septembre 2011 que la victime a avoué à sa mère avoir été agressée sexuellement, et avoir eu des relations sexuelles non consenties, lorsqu’ils habitaient dans leur ancien domicile de Peyrens.

Le même jour, c’est dans ce contexte que mère et fille se sont rendues à la gendarmerie de Castelnaudary pour y déposer plainte.

Source : Midi Libre

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo