21
FéV
2020

Châteauneuf-du-Faou | Pédocriminel en liberté ! Seulement 1 an de sursis pour 5 090 vidéos et 230 photos pédopornographiques !

Cet homme possédait plus de 5 000 vidéos et 230 photos pédoporno. Il a été dénoncé par son réparateur informatique.

Illustration : Fabrice Le Henanff

« Je suis pédéraste. Cela revient au même que pédophile. » 

C’est ce que ce quinquagénaire a dit aux gendarmes de Châteauneuf-du-Faou (Finistère). Il a été dénoncé par son réparateur informatique. Après lui avoir acheté un ordinateur en janvier 2017, son client revient quinze jours plus tard pour qu’il lui installe un logiciel contre les malveillants.

Le réparateur fouille dans la corbeille et tombe sur des vidéos porno mettant en scène des mineurs. En particulier de jeunes garçons de 12 à 14 ans. Il alerte les forces de l’ordre. Les gendarmes retrouvent 5 090 vidéos et 230 photos.

Joueur d’échecs, cet homme au casier vierge serait tombé sur ces sites en jouant en ligne sur des sites russes.

 « J’aime les jeunes garçons depuis que je suis tout petit »,

lâche-t-il à la barre du tribunal de Quimper, où il est jugé ce jeudi 20 février 2020.

« On ne se rend pas compte de la réalité derrière des images. On a l’impression que les enfants s’amusent, que c’est un jeu. Pas qu’ils sont exploités par des adultes. »

 

« Aucun regret »

Le rapport de l’expert psychiatre, le Dr Cozic, est alarmant : l’homme « revendique le droit à son orientation sexuelle et rien ne permet d’écarter un passage à l’acte criminel ». Le prévenu ne manifeste

« aucun regret, aucun sentiment de culpabilité ».

 

Le procureur Philippe Lemoine requiert un an de prison dont dix mois avec sursis, un suivi sociojudiciaire de cinq ans, l’inscription au Fichier des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (Fijais) et l’interdiction d’exercer une activité en contact avec des mineurs pendant dix ans.

Malgré la grève des avocats, Me Christine Le Guillou tient à défendre ce dossier vu « la fragilité » de son client :

Avocate du Pédocriminel, Christine Le Guillou
Source : https://www.leguillou-gueguen-christine-avocat.fr/

« Il s’est laissé prendre au piège d’une fenêtre virtuelle et n’a pas pris conscience qu’il y avait des enfants derrière. » 

Le tribunal le condamne à un an de prison avec sursis et suit l’ensemble des autres réquisitions.

Source : ouest-france.fr

Avatar
Association Wanted Pedo