22
NOV
2019

Cherbourg-en-Cotentin | Pascal Mouchel, le pédocriminel agresse une adolescente à l’anniversaire de la fille de sa compagne

Le tribunal correctionnel de Coutances (Manche) a jugé, mardi 12 novembre 2019, en son absence, un homme ayant agressé sexuellement une adolescente, au cours de l’anniversaire de la fille de sa compagne.

Mardi 12 novembre 2019, un homme a été jugé en son absence au tribunal correctionnel de Coutances (Manche) après avoir agressé sexuellement une adolescente, lors de l’anniversaire de la fille de sa compagne. – Fotolia

Le 8 septembre 2017, à Rocheville (Manche), plusieurs adolescents sont invités à l’anniversaire d’une amie. Tous les convives profiteront d’un jacuzzi présent sur place. Le nouveau compagnon de la mère de l’amie, très alcoolisé, n’hésitera pas à se mêler au groupe, à tenir des propos inappropriés avant de caresser plusieurs fois les cuisses, les hanches, la poitrine et à mettre la main aux fesses de la plus jeune des deux victimes, présentes à l’audience du mardi 12 novembre 2019, au tribunal correctionnel de Cherbourg.

“C’est naturel chez moi”

Lors d’une photo de groupe, il lui fera quelques signes de la tête, l’invitant ainsi à la rejoindre. Très choquée, elle imaginera même le pire.

“Cela a été très compliqué pour ma jeune sœur. Sa compagne a tout vu mais n’a rien dit. J’ai peur des représailles”,

indiquera l’aînée des deux sœurs aux juges.

“C’est vrai, quand j’ai bu, je peux être câlin avec les femmes. C’étaient des gestes en toute amitié, c’est naturel chez moi”,

précisera ce Cherbourgeois de 28 ans lors de son audition.

“Le législateur punit sévèrement les atteintes sexuelles. Il banalise les faits”,

argue le parquet.

Pascal Mouchel, absent à l’audience, a écopé, outre la révocation d’un précédent sursis à hauteur de deux mois, de 18 mois de prison dont dix ferme et de mise à l’épreuve pendant trois ans, avec obligation de soins et interdiction de contact avec les victimes. Il est par ailleurs inscrit au Fichier des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS) et il devra verser 220 € de dommages et intérêts à sa jeune victime, partie civile.

Source : lamanchelibre.fr

Avatar
Association Wanted Pedo