« Papa m’a léché la zizouille »

Palais de justice d’Épinal

Un papa de 29 ans est accusé d’attouchements sexuels sur sa fille qui avait 4 ans qui se seraient déroulés du 1er janvier 2012 au 24 mars 2015. Depuis le début, le jeune père a toujours nié.

Ce n’est pas l’avis de la maman qui a déposé plainte. En s’appuyant sur le fait que Léa* a livré les mêmes versions à différentes personnes chargées de recueillir son témoignage.

« Papa m’a léché la zizouille », a-t-elle ainsi répété en boucle.

Dans un premier temps, un non-lieu avait été prononcé, puis le dossier est reparti à l’instruction.

Les différentes parties attendaient donc le jugement avec impatience. Elles ne sont pas au bout de leur peine puisque ce dernier ne sera connu que le 22 février, le temps que le tribunal délibère.

Avocat des parties civiles (la mère et l’enfant), Emilia Greco a évoqué un « dossier très particulier et très sensible. » Un avis largement partagé par Léa Beauchière, représentant le Ministère public, et par les intervenants.

 

« Le prévenu, plaidait Me Gréco, dit aujourd’hui que la maman a orchestré cette machination. Mais dans quel but ? »

Conseil du mis en cause, Me Pierre-André Babel ne croit pas une minute aux diverses accusations.

« Je suis terrifié par ce que la machine judiciaire peut faire ou ne pas faire. Au départ, un non-lieu avait été prononcé. On s’aperçoit qu’il n’y a rien dans ce dossier. C’est donc en toute confiance que je vous demande la relaxe. »

Me Pierre-André Babel a demandé la relaxe du pédocriminel présumé

La substitut du procureur a requis dix mois de prison avec sursis ainsi que diverses obligations.

* Le prénom a été changé

Source: vosgesmatin