22
NOV
2019

Epinal | Un pédocriminel récidiviste condamné toujours en liberté ! Il agresse une petite fille dans un magasin

Un individu a été condamné pour avoir agressé sexuellement une fillette de 8 ans, le 10 juillet 2018 à Épinal. Un suivi socio-judiciaire a été mis en place et l’homme a interdiction de s’approcher de la victime ou de travailler en contact avec des mineurs.

Attention Danger Pédocriminel en liberté !

« Je sais que ce n’est pas normal. J’ai besoin de soins » a bredouillé le prévenu devant le tribunal d’Épinal. Ce dernier est accusé d’avoir agressé sexuellement une mineure le 10 juillet 2018. Au moment des faits, la victime, âgée de 8 ans, faisait des courses avec sa petite sœur et sa grand-mère.

Tandis que celle-ci s’absente quelques instants du rayon, le prévenu s’approche de l’enfant. Il lui caresse alors les fesses à deux reprises. La petite fille croit dans un premier être touché par sa petite sœur avant de réaliser la présence de l’inconnu.

Il est finalement interrompu par la grand-mère, témoin de la scène, qui lui hurle dessus et le somme de quitter les lieux. Trois jours plus tard, le père de la fillette porte plainte.

Le prévenu est alors reconnu grâce au système de vidéosurveillance du magasin. Il est par la suite formellement identifié à partir de photos par la victime, entendue par les forces de l’ordre.

Convoqué par les gendarmes, il admettra avoir suivi la grand-mère et ses petites filles pendant près d’une demi-heure avant de passer à l’acte.

Il reconnaît également son attirance pour les très jeunes filles ainsi que le visionnage de contenus pédopornographiques.

Lors d’une perquisition chez lui, aucune vidéo de ce genre n’est retrouvée mais des photos de petites filles se trouvaient sur son bureau.

Plus grave encore, il avoue avoir déjà touché

« une dizaine de petites filles au niveau des fesses »

dans différents lieux notamment des parcs.

« Mon client a tenté de consulter depuis sa convocation par les gendarmes mais c’est très difficile pour lui de trouver un professionnel avec qui parler et être à l’aise »

a expliqué son avocate, Anne-Lise Trido.

L’homme a déjà été condamné pour des faits similaires lorsqu’il était âgé de 17 ans.

Les parents de la victime sont quant à eux « inquiets » sachant que le père a recroisé le prévenu à proximité d’une école après les faits.

Compte tenu du risque important de récidives, il a été condamné à un suivi socio-judiciaire pendant une période de cinq ans avec un risque de 2 ans de prison si celui-ci n’est pas respecté.

L’individu n’a également plus le droit d’entrer en contact avec la victime ou d’exercer des métiers en lien avec des enfants. Enfin il a été inscrit au fichier des délinquants sexuels.

Source : vosgesmatin.fr

Avatar
Association Wanted Pedo