Un Fécampois de 35 ans est présenté devant le parquet du Havre mercredi 15 août 2018 pour des faits d’attouchements sur une adolescente de 16 ans qui remontent au mois d’avril 2018.

Le trentenaire va être déféré devant le parquet du Havre mercredi 15 août 2018 (Photo d’illustration)

Les faits se sont produits dans un contexte particulier. Le suspect et la plaignante sont tous les deux déficients mentaux.

En avril 2018, l’adolescente de 16 ans est abordée par un automobiliste à Fécamp. Il lui aurait proposé de monter dans sa voiture. Elle se serait exécutée. C’est alors qu’il l’aurait embrassé de force et qu’il lui aurait imposé des caresses au niveau des parties intimes au-dessus des vêtements, selon la police.

Son état compatible avec une garde à vue et une sanction pénale

L’homme n’a été interpellé que le lundi 13 août 2018, le temps que les éducateurs de l’institut médico-éducatif où est scolarisée la victime préviennent l’Aide sociale à l’Enfance (ASE).

Après avoir passé une expertise psychiatrique, le Fécampois de 35 ans sous curatelle renforcée a été placé en garde à vue. Son état a été jugé compatible à une sanction pénale, d’après une source policière.

Il doit être déféré devant le parquet du Havre qui décidera du sort de l’intéressé, mercredi 15 août 2018.

Source : Paris Normandie