06
AVR
2019

Football | Pour protéger ses jeunes licenciés, la FFF va faire vérifier les casiers judiciaires des bénévoles

Commentaires : Off

La Fédération française de football s’engage dans la protection des mineurs face aux prédateurs violents et sexuels. En concertation avec les ministères des Sports et de la Justice, la 3F fera vérifier les casiers judiciaires des bénévoles licenciés dans les clubs amateurs partout en France.

Photo PHILIPPE LOPEZ / AFP

Traumatismes physiques, sévices psychologiques, abus sexuels… Depuis quelques années, les langues se délient sur les affaires de viol et d’attouchement sexuel dans le milieu du sport.

En Grande-Bretagne, un scandale de pédophilie dans le football anglais a éclaté en novembre 2016 après les révélations d’Andy Woodward, ancien joueur du club de Crewe Alexandra, aujourd’hui âgé de 45 ans, qui avait raconté le calvaire vécu dans sa jeunesse.

Plus de 639 plaintes ont été recueillies.

L’enquête a permis d’identifier 83 suspects potentiels et 98 clubs concernés, de la Premier League au monde amateur.

La France n’est pas épargnée non plus.

En septembre 2018, un éducateur de 27 ans a été mis en examen et été écroué pour des agissements à caractère sexuel sur plusieurs joueurs de 13 à 15 ans.

Plus récemment, en octobre dernier, un Absconnais de 45 ans, alors entraîneur du club d’Auberchicourt, a été condamné par les assises du Nord pour viols et agressions sexuelles sur mineurs.

Entre 2012 et 2014, l’homme avait accueilli chez lui des joueurs de 11 à 12 ans et avait abusé d’eux.

Afin d’endiguer ce fléau, la Fédération française de football (FFF) a décidé d’agir.

Comme annoncé ce vendredi 29 mars par RTL, information confirmée à LCI, la FFF va s’engager pour la protection des enfants face aux prédateurs sexuels.

En concertation avec le ministère des Sports et le ministère de la Justice, l’instance dirigeante va désormais faire vérifier auprès du fichier judiciaire les antécédents des bénévoles (dirigeants, entraîneurs, éducateurs…) dans les clubs amateurs.

Les casiers judiciaires des licenciés vont être épluchés afin d’être sûr qu’ils n’ont pas été auteurs d’infractions sexuelles ou violentes dans le passé.

En attendant les remontées de l’expérience menée dans la région Centre-Val de Loire, le foot amateur a déjà commencé à se mobiliser.

Depuis le début de la saison, les bénévoles doivent désormais remplir une “attestation d’honorabilité” lors de leur demande de licence, et ce, chaque saison.

Le document met en exergue l’article L.212-9 du Code du Sport, selon lequel il est strictement interdit d’exercer des fonctions auprès de mineurs en cas de condamnation pour certains crimes et délits.

Du côté de la FFF, on nous explique qu’il s’agit d’une première étape.

L’idée est de généraliser ce dispositif à l’ensemble des Ligues régionales et fédérales.

Au total, 400.000 bénévoles sont concernés.

Source : LCI

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo