03
AVR
2019

Gosnay | Un quarantenaire déjà condamné pour avoir abusé de 4 enfants de nouveau condamné pour avoir agressé sexuellement la fille de sa compagne âgée de 11 ans, 8 mois avec sursis

Il avait déjà été condamné pour des actes similaires.

Illustration

Un homme d’une quarantaine d’année a été condamné ce mardi après-midi par le tribunal de Béthune pour agression sexuelle sur un mineur âgé de moins de 15 ans. Il écope de 8 mois de prison avec sursis et devra régler un préjudice moral de 1 000 euros ainsi qu’une somme de 500 euros.

Entre le 24 août 2014 et le 20 août 2015, l’individu a caressé le sexe d’une fille de 11 ans au-dessus de ses vêtements à plusieurs reprises à Gosnay.

L’adolescente en question est, par ailleurs, la fille de sa compagne avec qui il vivait depuis 5 ans.

Ils ne partageaient pas le même toi mais se voyaient régulièrement les week-ends.

La femme n’aurait jamais rien remarqué de suspect.

Son concubin ne faisait que des « câlins normaux » à ses enfants selon ses dires.

En revanche, le frère de la victime, âgé de 9 ans au moment des faits, a été témoin de la scène et affirme que sa sœur a « bien été agressée sexuellement » et précise « qu’il est sûr de ce qu’il a vu. »

La psychologue, qui a rencontré la jeune fille, ne remet pas en doute sa parole.

L’adolescente a mis beaucoup de temps avant de dévoiler ces actes à sa mère, d’où la condamnation tardive.

À la barre, l’homme nie les faits.

« C’est faux, c’est de la connerie. »

Au fur et à mesure de l’audience, le prévenu va même jusqu’à déclarer qu’il n’a jamais vu cette adolescente « à part en photo. »

Ces propos semblent incohérents selon la présidente du tribunal qui s’appuie sur un rapport d’expertise psychiatrique.

Ce dernier indique que l’individu est capable de « dire tout et son contraire.

Un coup c’est oui, un coup c’est non. »

À cela s’ajoute des « troubles de la mémoire » et un caractère qui peut expliquer « les déviances sexuelles. »

L’homme était déjà connu de la justice puisqu’il avait écopé d’une peine de prison de 5 ans dont 18 mois de sursis, avant d’être libéré en 2018 pour une mise à l’épreuve.

(NdWP : Il est donc condamné à 8 mois avec sursis alors qu’il en avait déjà 18 sur le dos ? Cela s’ajoute ? Les faits sont plus vieux, certes, mais combien de victimes faut-il pour que le type fasse une peine complète de prison ? Encore un permis de recommencer délivré par la justice française.)

Il a été condamné pour avoir agressé sexuellement ses 3 nièces et son neveu.

Le quarantenaire nie les faits sauf pour l’une des jeunes filles.

« Ça s’est passé une fois dans le passé mais, là, c’est terminé. »

Source : Horizon Radio

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo