31
JAN
2019

Guéret | Procès d’un homme de 23 ans accusé d’agressions sexuelles et viols sur mineurs

Le procès d’un homme de 23 ans accusé de viols et d’agressions sexuelles sur mineurs a repris ce lundi 28 janvier à la cour d’assises de la Creuse. L’une des trois victimes, un enfant placé dans le nord-ouest de la Creuse, a livré un témoignage bouleversant.

Cette audition a été une épreuve pour Tom (*), aujourd’hui âgé de 17 ans. Pour ne pas être confronté à l’accusé, il a préféré raconter son histoire par visioconférence, depuis une petite salle du palais de justice de Guéret.

L’émotion était telle qu’il a fait un malaise juste avant de prendre la parole.

Les faits se sont déroulés en 2016 dans un lieu de vie du nord-ouest creusois.

Un salarié agricole à l’époque âgé de 20 ans aurait violé et agressé sexuellement trois enfants, placés ici par le Conseil départemental de l’Essonne : Tom 14 ans, son frère Théo 11 ans et Matéo 6 ans.

L’accusé a reconnu la quasi-totalité des faits.

« Au début ça se passait bien, raconte Tom.

Je m’occupais des animaux, j’apprenais à conduire un tracteur.

On faisait plein d’activités en dehors de la maison.

Mon petit frère n’était là que le week-end. »

« Vous travailliez régulièrement sur l’exploitation ? » demande, inquiet, le président Gilles Fonrouge.

« Assez souvent.

Pour moi, c’était une occupation.

Ça me changeait les idées, ça me faisait du bien. »

L’adolescent de 14 ans aurait été témoin des viols commis sur le petit Matéo et sur son frère.

Il en aurait également été victime.

C’est sous une tente et dans un chalet où l’homme de 20 ans dormait que les faits ont eu lieu.

Tom s’en veut de ne pas avoir protégé son petit frère des agressions commises par le jeune homme.

« Vous aviez peur de lui ? » questionne le président.

« Vu son gabarit, je me suis dit qu’il ne fallait pas trop que je fasse le malin.

J’ai toujours eu une crainte envers lui. »

Le salarié agricole faisait 120 kg à l’époque.

Aujourd’hui, dans le box vitré, il affiche une silhouette beaucoup plus mince.

Tom affirme que l’homme était violent.

Il aurait tenté de l’étrangler et aurait frappé son frère.

Il l’aurait également menacé avec un couteau.

« Il m’a dit que si je disais quelque chose, il allait me planter », assure l’adolescent par visioconférence.

Aujourd’hui, à 17 ans, il a du mal à se reconstruire.

Il est toujours accueilli dans le lieu de vie du nord-ouest creusois et suit des cours par correspondance pour devenir graphiste.

Suivi par un psychologue, il a souffert d’insomnies et de crises d’angoisses.

Les faits ont un impact sur sa vie sentimentale et intime.

« Si j’ai une copine et qu’elle veut un rapport, ça va me bloquer. Au fond de moi, ça me détruit. »

La cour a visionné les auditions des deux autres enfants, qui ne sont pas présents au procès.

Les débats se poursuivent ce mardi.

(*) Les prénoms ont été modifiés.

Source : La Montagne

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo