22
FéV
2019

La Réunion | 3 frères accusés de viols et agressions sexuelles sur mineurs

Dans cette sordide affaire, les auteurs présumés de viols et agressions sexuelles sont trois frères. Les frères Dijoux sont aujourd’hui âgés de 38 à 48 ans.

© LOIC VENANCE : AFP : Archives

Les 3 frères présentés depuis hier devant la Cour d’Assises risquent jusqu’à 20 ans de prison. 

Une affaire sordidePlusieurs hommes ont été déférés devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre dans le cadre d’une enquête pour des faits de viols et d’agressions sexuelles sur des enfants de leur voisinage.

L’affaire a éclaté le 27 mai 2016 lorsqu’une jeune femme âgée de 32 ans s’est rendue dans la locaux de la gendarmerie de Saint-Leu afin de déposer plainte.

La jeune femme a alors expliqué avoir été victimes de viols durant son enfance, lorsqu’elle était âgée de 8 ans. Elle a également déclaré que son frère et ses sœurs avaient été victimes de faits similaires durant leur enfance.

5 hommes rattrapés par leur passéLes faits auraient été commis au début des années 90. Les cinq hommes sont suspectés d’avoir commis des viols et agressions sexuelles sur de jeunes victimes, des enfants mineurs au moment des faits.

Ils sont suspectés d’avoir violé ou agressé sexuellement six enfants qui vivaient dans leur voisinage et au moment des faits, les cinq hommes étaient eux-même adolescents ou jeunes majeurs.

Face aux enquêteurs, les cinq suspects ont fini par reconnaître les faits. 3 frères et leur voisin vont être jugé, le quatrième frère ainsi que le voisin ont été jugés il y a un mois.

Six victimes identifiéesLes faits les plus anciens remonteraient au début des années 1990 et ils auraient été commis sur six enfants dans le quartier de la Grande Chaloupe.

Les victimes présumées sont issues de la même famille : il s’agit de cinq filles et un garçon et ils étaient âgés de 8 à 16 ans au moment des faits.

Les viols et agressions sexuelles ont été commis dans le cadre de relations de voisinage entre les deux familles, celle des victimes et et celle des accusés, la famille Dijoux.

Source : linfo.re

 

Avatar
Association Wanted Pedo