27
NOV
2019

La Réunion | Un homme de 54 ans condamné à 14 ans de prison pour agressions sexuelles sur 8 fillettes âgées de 4 à 13 ans

Difficile d’imaginer, en voyant ces jeunes femmes dans la sale d’audience de la cour criminelle ce lundi qu’il s’agissait de petites filles (de 4 à 13 ans) lorsque leur tonton J.C, aujourd’hui âgé de 54 ans, leur imposait des baisers, attouchements, pénétrations digitales.

Cour d’Appel de St-Pierre – zinfos974

C’est d’ailleurs leurs photos que brandit leur avocat, le bâtonnier Georges-André Hoarau, devant l’accusé lors de sa plaidoirie en ce dernier jour de procès.

“Vous êtes un monstre qui tire sur tout ce qui bouge, dénonce-t-il, alors qu’elles cherchaient la protection chez leur oncle religieux, vous avez profité de leur innocence.

Je ne comprends pas que vous soyez allé si loin, aussi longtemps et sur autant de victimes”.

En effet, elles sont huit à avoir subi, sur 20 ans, les actes du mari de leur tatie, à leur domicile à Saint-Pierre.

Les maisons étant à proximité les unes des autres, J.C était toujours disponible pour accueillir les enfants lorsque les parents étaient occupés.

Ou lorsque les choses étaient trop mouvementées à la maison.

“Aujourd’hui, on comprend mieux pourquoi”, ajoute l’avocat.

Pour l’avocat général, “il se cachait derrière la gentillesse qu’il utilisait comme appât”.

Car le mode opératoire décrit est systématiquement le même : jeux, chatouilles, puis les dérapages.

Face aux accusations, J.C ne parvient pas à expliquer.

Il avoue avoir fait des bisous et des tapettes sur les fesses, mais pas grand-chose de plus.

“Je demande pardon, déclare-t-il face à la cour ce lundi.

– Vous demandez pardon alors que vous n’avez rien fait ? répond le président.

– Non, juste pour ce que j’ai fait”.

Difficile aussi d’avouer devant sa femme, son fils et le public qu’il est bien pédophile.

“Êtes-vous attiré par les petites filles ? avait demandé l’avocat général vendredi.

– Oui et non”.

Et c’est Me Amel Khlifi-Ethève qui avait pour rôle sa défense.

Sans remettre en doute la parole des jeunes femmes, elle explique que son client n’a pas les mots “pour expliquer tout ça”, mais qu’il a honte et a reconnu avoir fait du mal.

Elle rappelle son enfance difficile, sans père et vivant dans la misère avant de quitter l’école à 13 ans pour se mettre à travailler.

Il aura peu d’expérience avec les femmes, mais sera un mari et père “très doux”.

L’avocat général avait requis 16 ans de réclusion criminelle à son encontre.

Il a finalement été condamné à 14 ans de prison et une interdiction de se rendre à Saint-Pierre pendant 10 ans.

Source : Zinfos 974

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo