20
SEP
2019

La Seyne-sur-Mer | Un homme de 41 ans accusé d’avoir violé sa filleule de 14 ans

MAJ :

La cour d’assises du Var a condamné à 8 ans de prison, mardi, un homme de 41 ans, demeurant à La Seyne-sur-Mer, déclaré coupable d’un viol sur sa filleule, alors âgée de 14 ans, dans la soirée du 27 juin 2017.

Comme il l’avait fait lors de l’enquête puis de l’instruction, l’accusé a protesté de son innocence, ne comprenant pas pourquoi il avait été désigné par sa filleule.

Celle-ci s’était confiée à sa grande sœur trois jours après cette fameuse soirée.

CONFRONTÉ À LA FAMILLE

Trois semaines plus tard, au prétexte d’un anniversaire, l’accusé avait été invité par la famille.

Cette invitation s’était transformée en une sorte de confrontation, où l’accusé avait été mis en demeure de répondre à la parole de sa filleule.

Toute la discussion avait été enregistrée et un CD avait été remis aux enquêteurs lors du dépôt de plainte. La cour a écouté ce document sonore.

Pourquoi, s’il n’avait rien fait, l’accusé avait-il dit qu’il ne se souvenait plus et qu’il s’excusait?

“Je suis complètement perdu, quand elle m’annonce ça, a-t-il répondu. J’étais devant un tribunal populaire. Je ne pouvais plus sortir.”

Au cours des débats, la famille de la jeune fille, relayée par Me Véronique Oberti, a témoigné de sa satisfaction devant le travail d’enquête de la brigade des mineurs du commissariat.

L’avocat général a requis huit ans d’emprisonnement et Me Caroline Malaga a plaidé l’acquittement.

Huit ans de prison ont été infligés à l’accusé.

Source : varmatin.com

Un Varois de 41 ans accusé d’avoir abusé de sa filleule de 14 ans le jour de son anniversaire

Illustration du tribunal de Draguignan. Photo Dylan MEIFFRET

L’affaire de viol sur mineure par autorité, qui sera examinée lundi et mardi par la cour d’assises du Var à Draguignan, est venue devant la justice d’une manière peu courante.

La plaignante et sa famille, n’ayant qu’une confiance modérée dans l’institution, ont d’abord pris la précaution de s’assurer d’un élément de preuve qui sera sans doute débattu à l’audience.

Les faits dénoncés se seraient produits le 27 juin 2017 à La Seyne-sur-Mer, au domicile de l’accusé, un homme de 41 ans.

Ce soir-là, il avait invité chez lui sa filleule de 14 ans, dont c’était l’anniversaire. Selon l’adolescente, son parrain aurait alors abusé d’elle. Elle l’a confié à sa grande sœur trois jours après. La plainte n’a cependant été déposée que début octobre.

Entre-temps, la famille de la jeune fille avait organisé elle-même une confrontation devant témoins, au prétexte d’une invitation lancée au parrain.

Ce face-à-face avait fait l’objet d’un enregistrement et une copie a été remise à l’appui de la plainte.

Le parrain a quant à lui nié ces accusations, affirmant ne pas les avoir comprises. Me Caroline Malaga le défendra, la plaignante étant assistée de Me Véronique Oberti.

Source : varmatin

Avatar
Association Wanted Pedo