27
OCT
2019

Loriol-du-Comtat | Ramiro, un Grand-père de 70 ans condamné à 30 ans de prison dont 1 avec sursis pour avoir agressé sexuellement sa petite fille de 6 ans

Deux ans de prison pour le grand-père pédophile

PHOTO LA PROVENCE

 La demande d’un “bisou” a déclenché la prise de parole d’une fillette âgée de 6 ans qui s’est confiée à sa maman : elle révélait avoir été victime d’attouchements de nature sexuelle à trois reprises.

Des faits commis par Ramiro, 70 ans, domicilié à Mazan, venu garder ses petits-enfants à Loriol-du-Comtat, au domicile de son fils qui hébergeait alors cette petite fille et ses parents.

Ramiro a reconnu les faits et fait état, devant le tribunal correctionnel de Carpentras où il a été jugé jeudi, d’un manque de libido et de problèmes de nature sexuelle.

Lors de l’enquête il a été mis en évidence que ce retraité a consulté 8 500 images à caractère pédopornographique et conservait des clichés sur son ordinateur et des clés USB.

Le prévenu parle d’une lente dérive due à sa souffrance et déclare ne pas avoir compris le passage à l’acte sur “la petite” qu’il regrette.

“J’ai honte, j’ai fait des dégâts”

répète le prévenu dont

“les propos sont ceux d’un pédophile”

analyse le bâtonnier Geiger, partie civile qui ne manque pas de souligner que le défaut de réaction de l’enfant n’était en rien une acceptation de ces gestes odieux mais dû a un effet de sidération.

Cet homme n’a “pas tout compris” poursuit le procureur Raffin qui réclame une peine de 3 ans de prison avec sursis et 8 ans de suivi socio-judiciaire avec injonction de soins. Pour la défense, Ramiro a été aveuglé par un besoin égoïste et aujourd’hui, affecté par son vice, il est engagé dans un processus de soins.

Le tribunal l’a condamné à la peine de 3 ans de prison dont 1 an avec sursis et cinq ans de suivi socio-judiciaire. Son inscription au fichier des délinquants sexuels est prononcée. Au plan civil, il a été alloué 8 000 euros pour la fillette, 3 000 euros pour ses parents et 1 000 euros pour leurs frais de justice.

Source : laprovence

Avatar
Association Wanted Pedo