07
NOV
2019

Loudéac | Un couple de pédocriminels jugé pour les viols de leurs enfants

Un couple de parents incestueux accusé de viols sur leurs jeunes enfants

Accusés d’avoir violé leurs enfants, un homme et sa femme comparaissent depuis lundi devant la cour d’assises des Côtes-d’Armor. © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Après avoir diffusé sur Facebook une vidéo mettant en scène la mère de famille en train de faire une fellation à son fils âgé de 9 ans, le couple de pédocriminel a été incarcéré et les enfants ont été placé dans des familles d’accueil.

Depuis ce lundi 4 novembre 2019, un couple accusé d’avoir violé ses enfants comparaît devant la cour d’assises des Côtes-d’Armor, à Saint-Brieuc. Le verdict sera prononcé, jeudi 7 novembre 2019.

Le procès d’un homme et d’une femme accusés d’avoir violé leurs enfants dans la région de Loudéac s’est ouvert, lundi 4 novembre, devant la cour d’assises des Côtes-d’Armor.

En détention provisoire, le couple se retrouve face à ses trois enfants placés dans des familles d’accueil depuis leur incarcération, il y a quatre ans.

Le 4 novembre 2015, le procureur de la République saisit la brigade de recherches de gendarmerie de Saint-Brieuc, à la suite d’un signalement au 119 « Enfance en danger ». La veille, une amie du couple met en cause la famille après une diffusion sur Facebook d’une vidéo mettant en scène sa femme en train de faire une fellation à son fils âgé de 9 ans.

Ce même jour, le couple se présente spontanément dans une brigade de gendarmerie, évoquant une rumeur à la suite d’un montage vidéo diffusé sur le réseau social.

Ne croyant pas leur histoire, les gendarmes placent le couple en garde à vue. Lors des perquisitions à leur domicile, les enquêteurs mettent la main sur un fusil de chasse visible de tous, des objets sexuels et des films pornographiques.

Au fil des auditions devant le juge d’instruction, l’homme, âgé aujourd’hui de 50 ans et sa femme de 46 ans, reconnaissent certains faits de viols commis de 2011 à 2015.

L’accusé, un ressortissant britannique vivant en France depuis 1989, est mis en examen pour des viols sur les trois enfants. À l’ouverture de son procès, il a reconnu des viols sur l’un de ses enfants. 

« Vous vous étonnez de ne pas avoir de nouvelles de vos enfants placés ? » l’interroge la présidente.

« Ça me choque », répond l’accusé. « Vous aimez vos enfants ? » enchaîne la magistrate. « Oui » poursuit l’homme, décrit par son entourage comme violent avec sa famille, alcoolique et jaloux. Selon les experts, il ne souffre pas de troubles mentaux ayant altéré son discernement au moment des faits.

Sa femme est poursuivie pour des viols sur deux enfants, des atteintes sexuelles et des complicités de viols.

Verdict, jeudi 6 novembre au soir.

 

Source : ouest-france.fr

Avatar
Association Wanted Pedo