20
SEP
2020

Luxeuil | Un homme condamné à 6 ans de prison pour viols et tentatives de viols sur ses deux belles-filles

Un homme condamné à six ans de prison pour avoir violé ses belles-filles


 Un homme de 63 ans a été condamné à 6 ans de prison par la cour d’assises de Haute-Saône, mardi 15 septembre.

Il a été reconnu coupable de tentatives de viols, viols et agressions sexuelles sur ses deux belles-filles. Les faits se sont déroulés entre 2003 et 2010, avant d’être dénoncés en 2014 par la cadette.

La cour d’assises de Haute-Saône a rendu son verdict, mardi 15 septembre, après deux jours d’audience, dans le cadre d’une affaire de tentatives de viols, viols et agressions sexuelles. L’accusé était un homme de 63 ans et les victimes, ses deux belles-filles.

Les victimes se sont confiées plusieurs années après les faits

Les faits se sont déroulés entre 2003 et 2010, au domicile du sexagénaire et de son ex-compagne, dans la région de Luxeuil et dans les Vosges. C’est la plus jeune victime qui a d’abord dénoncé les faits, en 2014. Elle a expliqué avoir été victime de son ex-beau-père entre 2006 et 2010, alors qu’elle était âgée de 15 à 19 ans.

L’adolescente avait indiqué avoir été abusée sexuellement et violée à plusieurs reprises. Un mois plus tard, c’est l’aînée qui avait révélé des faits similaires. Pour elle, cela s’est passé entre 2003 et 2007, entre ses 17 et 21 ans.

Il reconnaît des attouchements « consentis »

Devant la cour, l’homme n’a reconnu que les attouchements et a assuré qu’ils étaient « consentis ». Une expertise psychologique a conclu à une altération du discernement, liée à une légère déficience mentale.

La cour a condamné le sexagénaire à 6 ans de prison avec une inscription au fichier des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS). La notion d’autorité sur les victimes a été retenue comme circonstance aggravante. Au contraire, l’altération du discernement n’a pas été retenue par les jurés.

Source : ouest-france

Avatar
Association Wanted Pedo
error: Nos articles sont trop souvent copiés sans être cités en source.