30
NOV
2019

Mont-de-Marsan | Un ancien entraîneur de boxe âgé de 62 ans jugé aux assises pour viol sur une élève de 14 ans

L’homme de 62 ans est accusé de s’en être pris, en 2017, à l’une de ses élèves, âgée de 14 ans. Le procès doit durer quatre jours.

Illustration pascal bats

Malgré la crainte et l’emprise que son entraîneur de boxe avait sur elle, la jeune fille a trouvé le courage de parler. En mai 2017, une adolescente de 14 ans se présente, avec sa mère, dans une gendarmerie du Sud-Ouest des Landes.

Elle indique aux enquêteurs avoir été victime d’un viol, il y a quelques jours, et met en cause son entraîneur de boxe, 45 ans plus âgé qu’elle.

Depuis près d’un an, ce père de famille s’adonne, selon son témoignage, à des caresses, d’abord sur ses habits puis progressivement dessous.

Le sexagénaire se déshabillait devant elle et l’obligeait à faire pareil.

Il est aussi question d’une douche partagée.

Lorsqu’il n’obtenait pas satisfaction, l’homme, qu’elle considérait comme un second père, se révélait agressif.

Elle avait peur et restait tétanisée.

Dès l’arrivée de l’adolescente au club, l’entraîneur s’était arrangé pour se retrouver seul avec elle, en instituant des cours particuliers.

Il profitait de trajets en voiture pour l’agresser sexuellement.

L’homme, au casier judiciaire vierge, présentait la victime comme sa protégée et une future championne.

Au sein du club, il est décrit comme quelqu’un de macho et trop tactile.

L’accusé se défend en expliquant qu’ils sont tombés amoureux l’un de l’autre.

Il parle d’une relation passionnelle.

L’enquête et les différents témoignages viennent contredire cette position, en établissant que l’homme avait eu des relations sexuelles avec plusieurs femmes et un homme pendant la même période.

Lui, qui se décrit comme « addict au sport et au sexe », reconnaît une partie des faits, les agressions sexuelles.

Il parle d’une « grosse bêtise » et minimise le viol, expliquant qu’il était consenti.

Sûr de lui, il se présente dans ses auditions comme « un guide en matière sexuelle pour la jeune fille ».

Aujourd’hui, l’homme de 62 ans comparait devant la cour d’assises des Landes pour viol et agressions sexuelles sur mineur.

Maintenu en détention provisoire, entre mai 2017 et février 2018, il a depuis été placé sous contrôle judiciaire.

Les débats, prévus jusqu’à jeudi 28 novembre, devraient se dérouler à huis clos.

Source : Sud Ouest

Actualisation du 30/11/19 :

L’homme a été reconnu coupable de viol et d’agression sexuelle sur une adolescente de 14 ans

Après trois heures de délibération, le verdict a été prononcé jeudi 28 novembre, en fin de journée, par la cour d’assises des Landes, à Mont-de-Marsan.

L’accusé, de 45 ans plus âgé qu’elle, est condamné à dix années de réclusion criminelle avec un suivi socio-judiciaire de trois ans et une injonction de soins.

L’avocat général avait requis huit ans de prison.

De plus, il a interdiction d’exercer professionnellement ou bénévolement une activité avec des mineurs.

Son conseil, Me Alexandre Novion, de Bordeaux, annonce d’ores et déjà que son client fait appel de la décision.

Source : Sud Ouest

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo