25
JUIL
2019

Mont-de-Marsan | Une adolescente de 16 ans agressée pendant les fête de la Madeleine

Un homme d’une vingtaine d’années a été interpellé à Mont-de-Marsan, suspecté d’avoir agressé une jeune fille de 16 ans dimanche lors du dernier jour des fêtes de la Madeleine. Il sera jugé en septembre

L’agresseur présumé est un homme d’une vingtaine d’années © Maxppp – Joël PHILIPPON

L’agression s’est produite dimanche matin, lors du dernier jour des fêtes de la Madeleine, sur la place de la mairie à Mont-de-Marsan.

Une adolescente de 16 ans, employée par une société gérant les toilettes temporaires pendant les fêtes, a été plaquée contre un mur par un individu.

Cet homme a tenté de l’embrasser de force puis a procédé à des attouchements. La jeune fille a réussi à se dégager. Elle s’est enfermée dans le bungalow des toilettes et a pu appeler sa responsable, ce qui a fait fuir l’agresseur.

Il était déjà parti lorsque la police, appelée sur place, est arrivée. Mais la jeune fille victime d’attouchements l’a reconnu, le soir-même, dans la foule de la Madeleine et les forces de l’ordre ont cette fois pu l’interpeller.

Il s’agit d’un homme d’une vingtaine d’années, de nationalité afghane, et ayant demandé le statut de réfugié en France. En garde à vue, il a expliqué ne plus se souvenir de ce qui s’était passé, étant sous l’emprise de l’alcool au moment des faits, selon le parquet de Mont-de-Marsan.

L’homme libéré dans l’attente de son procès

À l’issue de la garde à vue, le parquet de Mont-de-Marsan a demandé le placement en détention de cet homme mais le juge des libertés et de la détention a décidé de le libérer et de le placer sous contrôle judiciaire, dans l’attente de son procès prévu le 10 septembre prochain.

Le parquet de Mont-de-Marsan a fait appel ce mercredi de cette décision.

C’est donc la cour d’appel qui devra trancher la question du placement ou non en détention de cet homme.

La victime, elle, s’est vu prescrire trois jours d’ITT, incapacité totale de travail, en raison du choc psychologique.

Source : francebleu.fr

Actualisation du 07/08/2019 : Le contrôle judiciaire n’a pas été respecté a été révoqué, l’homme est donc finalement placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan jusqu’à son procès.

Source : Sud Ouest

Avatar
Association Wanted Pedo