27
OCT
2020

Morbihan | Un trentenaire jugé pour le viol d’une lycéenne à Vannes

Un trentenaire accusé de viol en état d’ivresse sur une fille de 18 ans, il “encourt” 20 ans d’emprisonnement.

illustration. © Quentin reix

Du mardi 3 au vendredi 13 novembre 2020, la cour d’assises du Morbihan jugera trois dossiers, dont deux en appel. Le dernier est une affaire de viol présumé commis à Vannes (Morbihan) en février 2018.

Cet homme de 32 ans, sans domicile fixe, vaquait à proximité de La Poste de Vannes (Morbihan).

Ce 9 février 2018, il aurait abordé une lycéenne, une jeune majeure de 18 ans et demi, domiciliée dans la région de Vannes.

Les faits qui sont reprochés au trentenaire – viol commis par une personne en état d’ivresse manifeste – ont été perpétrés dans le parking souterrain République, situé entre La Poste et le tribunal de Vannes.

La scène s’est passée sans témoin, dans un espace non couvert par les caméras de surveillance.

Il ne « ne nie pas le rapport sexuel »

Avocat de l’accusé, Me Benabes explique que son client « ne nie pas le rapport sexuel » – en l’espèce une fellation – mais il continue d’affirmer que la jeune femme était consentante.

Détenu depuis deux ans et demi au centre pénitentiaire de Plœmeur (Morbihan), le trentenaire sera jugé les deux derniers jours de cette 4e session de la cour d’assises du Morbihan, les jeudi 12 et vendredi 13 novembre 2020.

Parce qu’il était alcoolisé – ce qui constitue une circonstance aggravante –, il encourt la peine de vingt ans de prison.

Deux dossiers

Préalablement, la cour aura jugé en appel deux dossiers relevant le premier de Loire-Atlantique, le second du Finistère.

Il s’agit dans le premier cas (du 3 au 6 novembre 2020) d’un dossier de violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur un mineur de 15 ans ; dans le second (les 9 et 10 novembre 2020) d’un viol par conjoint accompagné de violences.

source : ouest-france

Avatar
Association Wanted Pedo
error: Nos articles sont trop souvent copiés sans être cités en source.