24
OCT
2019

Nice | Il avait tenté de violer sa belle-fille, le prédateur sexuel retourne en prison

Il était accusé par une adolescente, dont il fréquentait la mère, d’avoir tenté de la violer et de l’avoir contrainte à regarder des films pornographiques, notamment lors de l’été 2016

© LOIC VENANCE : AFP:Archives

Mis en examen en 2016, Aboudou R., un Comorien de 42 ans, avait été détenu un an et demi avant d’être remis en liberté.

Il était accusé par une adolescente, dont il fréquentait la mère, d’avoir tenté de la violer et de l’avoir contrainte à regarder des films pornographiques, notamment lors de l’été 2016.

Au fil de l’enquête, les faits avaient été requalifiés en “agressions sexuelles aggravées”.

Jugé lundi, l’individu, qui se présentait libre, a continué de nier en bloc.

Le parquet a requis quatre ans de prison assortis d’un mandat de dépôt.

Le tribunal correctionnel a condamné à l’agresseur sexuel cinq ans d’emprisonnement.

Il devra également verser 8.000 euros de dommages et intérêts à sa victime, une étudiante tout juste majeure, épaulée par l’association Acte Pelican et Me Sandrine Setton.

Menotté à la barre, le prévenu a été conduit immédiatement en maison d’arrêt. Défendu par Me De Souza, il a dix jours pour faire appel.

Source : nicematin.com

Avatar
Association Wanted Pedo