12
AOûT
2019

Niort | Un Niortais incarcéré pour diffusion d’images pédopornographiques de son enfant mineure et soupçonné d’agressions sexuelles

Un Niortais âgé d’une trentaine d’années a été placé en détention provisoire dimanche 11 août 2019. Il est soupçonné d’agressions sexuelles sur sa fille âgée de moins de 15 ans et diffusion d’images pédo-pornographiques sur internet.

L’homme a été placé en détention provisoire dimanche 11 août 2019 à l’issue de sa garde à vue au commissariat de Niort. © Photo Archives NR, Jean-André Boutier

Un homme âgé d’une trentaine d’années, domicilié à Niort, soupçonné d’agressions sexuelles sur sa propre fille mineure, âgée de moins de quinze ans et de diffusion de ces images à caractère pédo-pornographiques sur internet, a été placé en détention provisoire dimanche 11 août 2019 dans la matinée.

Il avait été placé en garde à vue deux jours plus tôt, le vendredi 9 août, au commissariat de Niort pour être interrogé sur ces faits. Faits qu’il aurait reconnus lors de son audition avant d’être présenté au parquet de Niort qui a donc décidé de son placement en détention provisoire dimanche.

C’est une femme domiciliée en région parisienne qui a donné l’alerte. Le vendredi 9 août au matin, elle s’est présentée au commissariat de Vitry-sur-Seine.

Animatrice d’un site pornographique payant, elle avait eu des échanges avec un homme disant habiter la région de Niort. Échanges au cours desquels il avait partagé des photos et des vidéos le montrant avec une enfant, qui s’est révélée être sa fille.

A la vue de ces scènes sexuelles impliquant un enfant, elle est aussitôt allée signaler les faits auprès des services de police. Prévenus par leurs homologues de la région parisienne, les policiers du commissariat de Niort ont immédiatement effectué des investigations le jour-même.

Les deux premières pistes suivies n’ont pas été concluantes. Mais l’une des deux personnes visées, une “connaissance” du père a pris contact avec lui pour lui conseiller de se présenter au commissariat de police de Niort.

Le père s’est donc présenté de lui-même, toujours ce vendredi 9 août en après-midi où il a été interrogé sur les actes reprochés. Actes qu’il aurait donc “intégralement reconnus” lors de sa garde à vue avant son placement en détention provisoire. Son casier judiciaire ne porte trace d’aucune condamnation jusqu’ici.

Il est poursuivi pour “agressions sexuelles sur mineure de moins de 15 ans par ascendant” et “diffusion d’image à caractère pédo-pornographique” sur internet.

 

Source : lanouvellerepublique.fr

Avatar
Association Wanted Pedo