20
MAI
2019

Niort | Un pédophile récidiviste condamné à 18 ans de réclusion pour viols, agressions sexuelles et enregistrement d’images à caractère pornographique

Condamné en 2011 à six mois d’emprisonnement pour agression sexuelle sur un mineur de moins de 15 ans, un quinquagénaire est accusé de viols, d’agressions sexuelles en récidive et d’enregistrement ou fixation d’images à caractère pornographique. Des crimes et des délits qui lui vaudront une condamnation à 18 ans de réclusion criminelle assortie d’une injonction de soins.

©Hadj/Sipa

Deuxième affaire au programme de cette session d’assises, le procès d’un Niortais de 57 ans s’est ouvert, jeudi 16 mai matin, au palais de justice de Niort : ce quinquagénaire est accusé de viols, d’agressions sexuelles en récidive et d’enregistrement ou fixation d’images à caractère pornographique, des crimes et des délits commis dans la ville-préfecture des Deux-Sèvres entre 2014 et 2017 aux dépens de mineures de moins de 15 ans.

En détention provisoire depuis dix-sept mois, il est jugé à huis clos, ceci à la demande des avocats des parties civiles, Me Pauline Mézières, Me Christine Albinet et Me Sébastien Rey.

Les victimes sont deux fillettes que le mis en cause, placé sous tutelle, gardait ou voyait chez des amis à lui : elles étaient âgées de 9 et 14 ans quand l’enquête de police avait été ouverte, à l’automne 2017, après le signalement d’une éducatrice de l’aide sociale à l’enfance.

Le quinquagénaire, défendu par Me Daniel Ithurbisque, avait été condamné, au mois de novembre 2011 par le tribunal correctionnel de Niort, après une précédente agression sexuelle sur un mineur de moins de 15 ans : il avait écopé d’une peine de six mois d’emprisonnement intégralement assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve courant sur deux années et comprenant, en plus d’une obligation de soins, l’interdiction de fréquenter enfants et adolescents, plus particulièrement la victime de son infraction.

Le verdict est tombé la journée suivante, vendredi 17 mai. L’accusé, déjà condamné en 2011 par le tribunal correctionnel pour agression sexuelle sur un mineur de moins de 15 ans, a été condamné à 18 ans de réclusion.

Une période de sûreté a été fixée à 12 ans. Il devra, à sa sortie, répondre à certaines obligations judiciaires dont une injonction de soins. En cas de non-respect de celles-ci, une peine de cinq ans supplémentaires serait appliquée.

 

Source : lanouvellerepublique.fr

Avatar
Association Wanted Pedo