09
JUIL
2020

Nouvelle-Aquitaine | Un détenu pédocriminel de 35 ans jugé pour récidive

Agressions sexuelles sur les 5 enfants de son ex-femme, âgés de 4 à 12 ans

Illustration LaMancheLibre

Un homme déjà incarcéré à l’île de la Réunion pour viol sur mineur, jugé suite aux nouveaux témoignages d’agressions sexuelles des 5 enfants de son ex-femme, âgés de 4 à 12 ans à l’époque des faits en Nouvelle-Aquitaine, la Vienne.

Un détenu de 35 ans, incarcéré dans l’île pour viol sur mineur, était jugé en début de semaine par visioconférence, pour une série d’agressions sexuelles sur les enfants de son ex-femme. Il a été condamné 5 ans de prison.

Cet homme est incarcéré à La Réunion pour viol sur mineur de 15 ans. Il a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle, en 2017, pour l’agression sexuelle de la fille d’une amie de son ex-femme.

 

Le pervers écarté de la société par la justice, les jeunes victimes ont rompu le silence.

Entre 2003 et 2009, l’homme s’est livré à des attouchements sur les trois fils et les deux filles de son ex, écrit ce mardi 7 juillet 2020 La Nouvelle République. Ils étaient âgés de 4 à 12 ans.

Depuis sa cellule de La Réunion, Willy avoue :

“Je reconnais tout, même si je n’ai pas tous les souvenirs, j’ai honte, j’ai fait beaucoup de mal, je n’ai pas été bien. Depuis que je vois un psychologue, j’ai travaillé sur moi”.

 

Cinq ans ferme et mandat de dépôt à l’audience

Son avocate, devant le tribunal correctionnel de la Vienne, a fourni des pistes de réflexions aux magistrats. Son client s’est marié avec la femme qui le langeait quand il avait deux ans.

À 11 ans, une femme de 29 ans lui a imposé des relations sexuelles :

“J’appelle ça un viol. Ses actes ne viennent pas de nulle part”, tonne la représentante du prévenu.

Malgré la gravité des faits et le nombre de victimes, la défense est parvenue à se faire entendre.

L’ancienneté des faits et la distance entre l’auteur des agressions et les enfants devenus adolescents ou jeunes adultes ne sont pas étrangers à cette décision de 5 ans de prison ferme, uniquement. Pas certain que la confusion des peines soit acceptée.

Source : francetvinfo

Avatar
Association Wanted Pedo