02
MAR
2019

Orléans | Victime d’un viol et d’une agression sexuelle à la “Maison de l’enfance”

Les faits se seraient produits mardi 19 février, selon le père de la victime âgée de 12 ans. Le procureur de la République d’Orléans confirme qu’une enquête est ouverte pour des faits de viol et d’agressions sexuelles.

Des enquêteurs du commissariat d’Orléans ont entendu le jeune garçon, selon son père. © gaujard

“C’est scandaleux. Il a été livré à lui-même.” Julien, jeune père de famille, est très en colère.
Son fils vient de vivre des jours de cauchemar, à la Maison de l’enfance, à Orléans. Entré dans cette institution à la mi-février, il a rapidement été pris en grippe par d’autres adolescents, selon son père. Jusqu’au mardi 19 février.

Ce jour-là, quatre enfants âgés de 9 à 14 ans l’ont attiré dans une pièce, prétextant jouer à un jeu. Mais ils ont commencé à enlever son pantalon et ont essayé de le sodomiser. Plus tard, l’un d’eux l’a forcé à pratiquer une fellation.

Ils l’ont menacé avec un pistolet à billes, puis avec un couteau-suisse. Pourquoi avaient-ils ça sur eux ? Les agresseurs ont reconnu les faits, c’est pour ça que j’en parle. Je veux médiatiser l’affaire pour que tout ça change.”

“Ils l’ont donc placé là-bas pour le protéger, soi-disant”

Selon le père de famille, c’est son fils qui a signalé les faits. Il avait été placé à la Maison de l’enfance pour des problèmes de comportement. “Il a fait un mois et demi de coma, bébé, il a des problèmes d’hyperactivité, d’évolution et fait des bêtises, précise le père, qui vit dans le Gâtinais. Ils l’ont donc placé là-bas pour le protéger, soi-disant.”

Contacté ce mercredi 27 février, le procureur de la République d’Orléans, Nicolas Bessone, confirme qu’une enquête vient d’être ouverte pour des faits de viol et d’agressions sexuelles. La plainte a été déposée mercredi 20 février, dans l’Essonne, où vivrait la maman de la victime.

Nous avons tenté d’entrer en contact avec la vice-présidente chargée de l’enfance au Département, dont dépend la Maison de l’enfance. Sans succès.

Source : larep.fr

Avatar
Association Wanted Pedo