31
MAR
2019

Papeete | Wilfrid Atapo alias “DJ Fred” en détention provisoire pour plusieurs crimes, il aurait piraté plus de 1000 comptes facebook à la recherche d’images à caractère pédopornographique

Pédopornographie: « DJ Fred » placé en détention provisoire

Image Tahiti infos

PAPEETE, le 27 mars 2019 – Au terme de deux jours de garde à vue, Wilfrid Atapo, plus connu sous le nom de « DJ Fred », a été présenté devant un juge d’instruction ce mercredi puis placé en détention provisoire. Placé sous contrôle judiciaire en décembre dernier pour des faits de corruption de mineurs et de détention d’images à caractère pédopornographique, l’homme aurait récidivé en piratant les comptes Facebook de victimes mineures.

En juillet 2017, Wilfrid Atapo avait été mis en examen pour sept chefs d’inculpation dont ceux de

« corruption de mineurs » et de « détention d’images à caractère pédopornographique. »

L’homme aurait réussi à s’introduire sur plus de 1000 comptes Facebook. Il se serait approprié des photos compromettantes, mettant en scène des mineurs ou de jeunes adultes, et aurait ensuite fait chanter ces personnes en menaçant de diffuser ces clichés à leur entourage. Placé pendant huit mois en détention provisoire, il avait ensuite été placé sous contrôle judiciaire.

Nouvelle enquête

En garde à vue depuis deux jours, Wilfrid Atapo, âgé de 33 ans, a été déféré devant un juge d’instruction ce mercredi et mis en examen. Suite à sa présentation devant le juge des libertés et de la détention, il a été placé en détention provisoire dans le cadre de l’ouverture d’une nouvelle information judiciaire

La justice le soupçonne d’avoir commis des faits similaires à ceux pour lesquels il a déjà été mis en examen en juillet 2017. Dans cette nouvelle affaire, mise au jour suite à la plainte de la mère d’une fillette de 11 ans en janvier dernier, l’homme aurait de nouveau piraté les comptes de plusieurs mineurs afin d’obtenir des images à caractère pédopornographique.

Rappelons que toute personne est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été établie par un tribunal et que tous les recours devant les juridictions compétentes n’ont pas été épuisés.

Source : tahiti-infos

Avatar
Association Wanted Pedo