12
SEP
2004

« Pitié, Alain Marécaux, acquitté d’Outreau, arrêtez votre cinoche! »

Mots-Clés : -
Commentaires : Off

 |  PAR CAPROUILLE
http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/020914/pitie-alain-marecaux-acquitte-doutreau-arretez-votre-cinoche

mareco-avant-now

Je peux comprendre que l’approche du procès de Daniel Legrand prévu le 18 mai 2015[1] puisse mettre une certaine pression sur les acquittés et leur défense mais je sature de voir que l’information concernant l’histoire de l’affaire d‘Outreau passe par la version mensongère que vous en avez fait. [2]

Vous semblez avoir la mémoire défaillante, je vous offre la possibilité de la rafraîchir. C’est cadeau, ne me remerciez pas.

Le 6 septembre 1996, vous vous présentez chez les Delay, en qualité d’huissier, pour y faire l’inventaire des biens saisissables afin d’épurer leur maigre dette envers les ASSEDIC. Bien qu’ils aient des meubles neufs achetés récemment avec l’argent de Malik Badaoui, frère de Myriam, vous envoyé un courrier le 11 septembre au créancier pour l’informer indûment de l’insolvabilité du débiteur.

salleamangerdelay

Salle à manger des Delay

Puis vous allez être revu en plusieurs occasions chez les Delay, par divers témoins, enfants et adultes, à des heures qui ne peuvent s’expliquer par des motifs professionnels. (D2204) :

 

marecaux-hocq

Déclaration de Nadine Hocq

Quand le 22 février 2001 les Delay ont été arrêtés, vous en avez été informé le lendemain puis vous avez couru chez votre coiffeur pour qu’il vous fasse une nouvelle tête. (D1053)

 

marecaux-coiffeur

Déclaration du coiffeur de Marécaux

 

Votre épouse Odile Polvêche change aussi de tête au même moment. Elle fait une tentative de suicide dans la foulée. Quelques jours plus tard, rencontrant le jeune D.D. elle tentera de l’intimider lui disant de ne pas répéter ce qui s’est passé chez ses parents et chez elle. Il faut rappeler que quelques mois auparavant, quand le jeune D.D. avait été placé dans sa famille d’accueil, Odile avait alors questionné l’assistante maternelle, lui demandant si Dimitri se confiait à elle.

Un peu plus tard, dans le cadre de l’instruction, le juge Burgaud reçoit D.D. en présence de son avocate et de la greffière. Quand le gamin s’approche du bureau, apercevant pèle-mêle quelques photos, et alors que personne ne lui a dit quoi que ce soit, il s’écrie spontanément : « Mais c’est la chambre de Monsieur Marico! »

Je vous colle une photo souvenir, pour vous aider à sortir de votre amnésie sélective :

 

Chambre d'Alain Marécaux

Chambre d’Alain Marécaux

 

Le petit n’a pas seulement reconnu la chambre, il a aussi fait des descriptions très précises concernant les temps et circonstances de sa venue chez vous. Le plus révoltant est la lecture des noms de vos complices, impunis à ce jour : vous-même, Thierry Dausque, Jimmy Caron, Frédéric Tantillier, le curé Dominique Wiel, Philippe Leperce, le Taxi Martel, Louis –Degardin, le quincailler

 

marecaux-a-dimitri

Déclaration d’un enfant victime de Marécaux

Déclaration d'un enfant victime de Marécaux

Déclaration d’un enfant victime de Marécaux

Il expliqua au magistrat la façon dont vous procédiez pour violer les enfants afin d’obtenir d’eux une plus grande acceptation de l’ignominie dont vous les couvriez. Ils devaient choisir le cadeau qu’ils allaient recevoir dans un catalogue Playmobil, puis ils devaient choisir la façon dont vous alliez les violer dans le Gay-Vidéo (revue porno homo). Cette revue a été trouvée chez vous, le catalogue de jouets enroulé dedans…

Le jeune D.D. précisa qu’il s’était rendu chez vous accompagné du “Taxi Martel“.

Thierry DausqueThierry Dausque violent et violeur d’enfants

S’il a bien exprimé n’être allé se faire violer en réunion chez vous qu’une seule fois, votre fille Cécile (3)  a elle-même reconnu clairement Thierry Dausque, mais, tout comme votre fils FX qui l’a aussi identifié, elle croyait qu’il s’appelait Giovanni, nom de son propre fils.

Elle a aussi reconnu Sandrine Lavier, J.R (4) et ses parents, précisant que ces derniers ont dormi chez vous.(D726)

Daniel Legrand fils, Aurélie Grenon, David Delplanque et de nombreux enfants confirment votre participation aux soirées pédo-orgiaques, mais ce n’est pas pour ces raisons-là que vous vous êtes trouvé devant le Tribunal de Saint Omer, impliqué dans cette affaire.

Votre fils FX a déclaré que vous lui tiriez le zizi, que vous lui enleviez le bas du pyjama pour jouer avec lui à la machine à bisous. Pendant ce que vous appelez « un jeu », vous lui faisiez des bisous vraiment partout, y compris sur le zizi !

FX a précisé que cela se passait chez vous, en l’absence de sa maman, tous les vendredis et que cela a duré un an et demi environ.

« Papa s’allonge dans mon lit, il s’allonge sur moi… Après papa il abaisse mon pantalon de pyjama et il tire mon zizi… »

Déclaration de FX Marécaux

Déclaration de FX Marécaux

« Parce qu’il enlevait mon pantalon, il jetait en dehors de mon lit. Il touchait mon zizi quelques minutes . Et c’est là qu’il devenait dur… Il le touchait juste avec les mains… Après quand c’est fini il sort de ma chambre et je cherche mon bas de pyjama et je le remets. »

Déclaration de FX Marécaux

Déclaration de FX Marécaux

J’admire FX pour le courage qu’il a eu en relatant ce qu’il avait vu et vécu dans votre foyer : un frère violent qui tente de l’étrangler en deux fois pour le faire taire, une petite sœur invitée par ce grand-frère à lui caresser le sexe, une maman sauvagement agressée par ce même grand-frère qui fera plusieurs fugues et tentatives de suicide dont une à l’aide d’un compas et une autre par l’ingestion de lames de rasoir, ce grand frère en question qui avait tagué de « PD » votre maison de Hardelot, des punitions et corrections corporelles indignes d’un notable, des pressions insupportables émanant du grand-père Léon le contraignant à jurer sur la tombe de la mamie décédée, des cadeaux pour rachat de son silence, malgré la peur que vous lui inspiriez

Alain Marécaux, qu’aviez-vous fait à votre fils M. pour que ses nuits soient agitées, qu’il ait eu du mal à passer sous la douche, qu’il ait préféré garder ses vêtements pour dormir et qu’il regimbasse lorsqu’il fallait enfiler un pyjama? Que lui aviez vous fait pour qu’il multiplie les fugues, les agressions sur autrui et les tentatives de suicide?

Oui, FX a été courageux en allant au bout de la procédure pénale puis en vous regardant droit dans les yeux le jour de l’audience le concernant, réitérant les accusations d’agression sexuelles qu’il portait contre vous, quand il vous a demandé d’avouer ce que vous lui aviez fait, et qu’en pleurs vous avez répondu : « JE SUIS COUPABLE mais à cette époque je ne savais plus où j’en étais ».

Il serait temps que vous fassiez amende honorable.

Il serait surtout temps que la VRAIE histoire d’Outreau soit connue de tous et qu’à défaut d’une juste punition, l’opprobre qui vous est du vous revienne.


1 Daniel Legrand “l’innocent aux mains pleines”

2 Le film “Présumé coupable” est une fiction, un film mensonger qui raconte à la façon de Marécaux l’histoire d’Outreau.

3 Prénom changé

4 J.R. un des 12 enfants reconnus victimes

Catégorie(s) : Affaire | Outreau