16
OCT
2019

Puycornet | Un homme de 33 ans condamné à 2 ans ferme pour agressions sexuelles sur ses belle-filles de 9 et 12 ans

Barbe de trois jours, Romain F., un carrossier de 33 ans, reconnaît à demi-mot les agressions sexuelles de ses deux ex-belles-filles alors âgées de 9 et 12 ans.

© MaxPPP

Des faits commis à Puycornet entre 2013 et 2015 qui n’auraient sans doute jamais été révélés si le trentenaire n’avait ravivé ses douloureux souvenirs par de biens salaces messages téléphoniques adressés à l’une des victimes, en juillet 2018.

«C’est votre ex-compagne qui a découvert des captures d’écran à connotation sexuelle sur le téléphone de sa fille», indique le président Michel Redon.

L’adolescente confirme avoir été victime d’attouchement et que sa petite sœur aussi.

«J’étais très alcoolisé ce soir-là», se défend le mis en cause pour expliquer l’envoi de ces messages jugés «inqualifiables même pour un adulte» par l’avocate des parties civiles, Me Angèle Ferès-Massol.

«Expliquez-vous», tonne le président indiquant que les faits se résument à des caresses sur les poitrines et les sexes des fillettes.

«Je ne nie pas, j’ai eu des gestes déplacés, j’ai honte», explique le trentenaire ne reniant toutefois pas ses dépositions où il déclare pour se justifier que l’une des fillettes s’était mise sur lui à califourchon en se frottant sur lui.

«Ces gestes, ce sont des agressions sexuelles», le retoque le juge rappelant que les faits se sont produits plusieurs fois.

«À 7 ou 8 reprises», insiste Me Feres.

La vice-procureure Benlafquih requiert 3 ans dont 12 mois de sursis avec mise à l’épreuve.

«Il ne dit pas que c’est une allumeuse, il n’a pas su avoir une position adaptée», plaide le bâtonnier Jean-Louis Pujol déclarant que son client a davantage le complexe de «Peter Pan» que celui d’un pédophile comme l’avance le ministère public.

Le tribunal dépasse les réquisitions en le condamnant à trois ans dont deux ans ferme.

Source : La Dépêche

WantedPedo 1
Association Wanted Pedo