25
FéV
2020

Reims | Un pédocriminel sexagénaire condamné à huit ans de prison pour récidive

Une fille de 6 ans agressée par un sexagénaire récidiviste

Le tribunal de Reims a condamné le prévenu à huit ans de prison (photo d’illustration). | EDDY LEMAISTRE / OUEST-FRANCE

 

Le tribunal correctionnel de Reims (Marne) a condamné un sexagénaire à huit de prison pour avoir agressé sexuellement une petite fille de 6 ans, en 2018. Le prévenu présentait déjà deux condamnations pour viol et agression sexuelle sur mineur.

 

Il avait déjà de lourds antécédents judiciaires. La semaine dernière, un homme âgé de 62 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Reims (Marne) à huit de prison pour l’agression sexuelle d’une fillette de 6 ans, rapporte L’Union, ce lundi 24 février.

Récit des faits :

Les faits remontent à l’été 2018. Ce jour-là, le sexagénaire avait été invité par une voisine. Celle-ci accueillait sa petite-fille avec sa mère pour les vacances.

L’homme s’est retrouvé seul avec l’enfant alors que la grand-mère était partie fumer sur le balcon et la mère absente.

Il a alors commis des attouchements. Ce que les enquêteurs ont ensuite qualifié d’« agression sexuelle ». La fillette ne s’est confiée sur cet acte que l’an dernier, précise le quotidien régional.

Interpellation :

Le sexagénaire a été interpellé le 26 janvier dernier, puis écroué. Durant l’audience, il a contesté les faits et nié avoir une attirance sexuelle envers les enfants.

Déjà condamné dans une autre ville :

Pourtant, le prévenu a déjà un lourd casier judiciaire. En 1995, il a été condamné à treize ans de réclusion criminelle pour « viol sur mineur ».

Puis en 2001 à six ans de prison ferme pour « agression sexuelle sur mineur ». Ces peines ont été prononcées en Picardie et il a ensuite déménagé à Reims.

Nouvelle condamnation :

Sans emploi et sous curatelle renforcée, l’homme a cette fois écopé d’une peine de huit ans de prison assortie d’un suivi sociojudiciaire de dix ans qui débutera lors de sa libération, annonce L’Union.

Il a également l’obligation de se soigner et ne doit plus avoir de contact avec des mineurs. Le sexagénaire encourt trois ans de prison supplémentaires en cas de non-respect de ces mesures.

 

source : ouest-france

Avatar
Association Wanted Pedo