31
MAI
2019

Réunion | Le compagnon de la grand-mère relaxé alors que la fillette de 11 ans décrit des attouchements sexuels

Soupçons d’attouchements sur une petite de 11 ans: Le “tonton” relaxé

 

“Tu peux venir stp ? Tonton me fait des bisous et me touche les tétés et la chouchoute”.

Il s’agit du texto reçu par la mère de Sarah*, alors qu’elle n’avait que 11 ans. Seule avec P.P, le compagnon de sa grand-mère, ce jour-là, elle se retrouve dans la piscine du domicile familial à Bras Panon. Dans l’eau, selon ses dires, P.P l’embrasse, procède à des attouchements et frotte son sexe contre le sien. Elle parvient à se cacher dans la salle de bain et écrit plusieurs fois à sa mère.

Interrogée par les forces de l’ordre, Sarah affirme qu’il s’agit du deuxième incident. Le premier datant d’une nuit devant la télé. Alors qu’elle dormait, il l’aurait caressée au niveau du sexe. Elle aurait ensuite demandé à sa mère ce que signifiait un viol, sans pour autant évoquer les faits. Un élément ne joue néanmoins pas en sa faveur: elle aurait déjà menti, a propos d’un vol d’argent de son père.

P.P, 59 ans, discret, sérieux et père de trois enfants, nie les faits. Pour lui, la petite aurait été fâchée d’avoir à sortir de la piscine, rien de plus. Comme le précise la procureure, difficile dans ce genre de cas où “il n’y a pas de preuves concrètes”.

Malgré les larmes de la fille et sa mère, les preuves manquaient pour justifier une condamnation. P.P a été relaxé.

“Ce n’est pas qu’on ne la croit pas mais nous n’avons pas assez d’éléments. C’est la décision que l’on prend mais on ne sait pas si c’est la bonne”,

avoue Bernard Molié, président du tribunal.

Source : zinfos974

Avatar
Association Wanted Pedo