30
SEP
2019

Royaume-Uni | Quatre membres d’un gang de violeurs qui ont abusé sexuellement de très jeunes filles écopent de peines de prison

Les frères Sebastian Baltatu et Ilie Daniel Baltatu, et les cousins Parizian Calin et Adrian Calin, membres d’un gang tsigane de violeurs originaire de Roumanie, repéraient des très jeunes adolescentes au profil vulnérable sur les réseaux sociaux puis les persuadaient de les rejoindre pour avoir une relation sexuelle.

Une nouvelle affaire de viol et d’abus sexuels sur des adolescentes retentit au Royaume-Uni. Avec cette fois un gang tsigane « originaire de Roumanie » qui vient d’être condamné.

Les cas de viols et les agressions sexuelles n’en finissent pas de frapper la jeunesse d’outre-Manche. Quatre membres d’un gang de violeurs qui ont abusé sexuellement de très jeunes filles à Manchester ont été emprisonnés.

L’une des victimes, une fillette de 12 ans seulement, a été violée à plusieurs reprises dans un parc par ces criminels sexuels. Par ailleurs, les policiers ont pu identifier deux autres victimes âgées de 13 et 15 ans, une liste qui serait loin d’être exhaustive selon eux. Les faits se sont déroulés entre 2016 et 2018.

Le mode opératoire des violeurs suivait à chaque fois le même plan : ils repéraient des très jeunes adolescentes au profil vulnérable sur les réseaux sociaux puis les persuadaient de les rejoindre quelque part dans Manchester pour avoir une relation sexuelle.

Une fois arrivées sur place, le cauchemar des victimes commençait… Parmi les fillettes violées, l’une était prise en charge dans un foyer pour enfants et l’autre vivait dans une famille d’accueil. Une preuve supplémentaire du cynisme psychologique ignoble dont ont fait preuve les membres du gang.

Quant aux violeurs en question, si quatre ont été interpellés, d’autres comparses sont actuellement en fuite à l’étranger et font l’objet de recherches. Tous ces individus sont de nationalité roumaine.

À la Cour de la Couronne de Manchester lundi 23 septembre, la juge Suzanne Goddard a déclaré que:

« chacune de ces filles était particulièrement vulnérable en raison de sa situation personnelle en tant qu’enfant pris en charge et de son enfance difficile ».

Des enfants qui ont aussi dû « quitter Manchester, s’éloigner de leur famille et de leurs amis » à cause des horreurs endurées et de la pression exercée par la suite par leurs violeurs.

Quant à la sentence prononcée à l’issue du procès, les quatre individus, bien qu’ayant tous nié (sauf un) les accusations, ont été reconnus coupables et écopent de peines de prison : les frères Sebastian Baltatu et Ilie Daniel Baltatu, et les cousins Parizian Calin et Adrian Calin cumulent ainsi plus de 25 ans au total.

 

Source : radiocapitole.fr

Avatar
Association Wanted Pedo