25
MAR
2019

Royaume-Uni | Un homme de 24 ans condamné à 17 ans de prison pour avoir violé une fillette de 2 ans avec une extrême violence, la petite a dû être opérée d’urgence

Il viole atrocement une enfant de 2 ans, la fillette doit être opérée d’urgence

Le violeur pédophile a gravement blessé l’enfant en commettant son crime.
©Horian Varlan/Flickr

Jeudi 21, un homme de 24 ans a été condamné à une lourde peine de prison au Royaume-Uni pour avoir violé en novembre 2018 une petite fille de deux ans qu’il gardait.

L’accusé avait reconnu les faits, mais les juges ont malgré tout considéré que son crime était particulièrement atroce, provoquant des lésions graves sur la victime.

L’acte est sordide, il a été réalisé avec une violence telle que la petite fille a dû être transférée aux urgences. Un homme de 24 ans a été lourdement condamné par la justice britannique pour avoir violé une petite fille de deux ans en novembre 2018.

Comme le rapporte la presse britannique, l’homme habitant à Warrington dans le nord-ouest du pays a appelé lui-même les secours expliquant que la fille qu’il était en train de garder (les liens exacts qu’il avait avec la mère ne sont pas décrits avec exactitude) s’était blessée.

Au téléphone, l’opérateur chargé d’envoyer une ambulance entendait dans le fond une enfant sangloter

“maman vite, maman vite…”

En arrivant, les secours découvriront la malheureuse gisant dans la baignoire et grelottant, gravement blessée. Emmenée à l’hôpital, la malheureuse devra subir une opération en urgence sous anesthésie générale comme le rapporte la presse locale (voir ici).

Elle avait été violée avec tant de brutalité que cela lui avait causé des lésions graves. Lorsque la police est venue chercher l’auteur des faits, celui-ci n’avait pas bougé et se tenait en position fœtale.

Lors d’une première audience le 21 décembre 2018, le jeune pédophile de 24 ans avait reconnu les faits confirmant les actes de pénétration imposée à la petite fille.

Malgré cette reconnaissance de culpabilité, la cour a tenu à faire part de son horreur face au crime, le juge expliquant même qu’

“il est difficile d’imaginer un cas plus grave que celui-ci”.

L’homme a finalement été condamné à 17 ans de prison ferme avec un minimum incompressible de 12 ans. Il sera également inscrit sur le registre des délinquants sexuels et devra suivre un traitement: deux dispositions qui, elles, s’appliqueront jusqu’à la fin de ses jours.

Source : francesoir

Avatar
Association Wanted Pedo