13
MAR
2020

Saint-André-lez-Lille | Un homme condamné à 12 ans de prison pour viol sur la fille de 15 ans de sa compagne

12 ans de réclusion criminelle pour l’Andrésien accusé de viols sur la fille de sa compagne

PHOTO JOHAN BEN AZZOUZ LA VOIX DU NORD – VDNPQR

L’avocat général avait requis 14 ans. Mardi soir, après deux jours d’audience, un Andrésien a finalement été condamné à douze ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Nord à Douai. Les actes de torture et de barbarie n’ont pas été retenus.

C. B.* comparaissait lundi et mardi aux assises de Douai pour viol sur mineure de moins de quinze ans, et plus précisément sur la fille de sa compagne.

Selon les plaignants, les faits se seraient déroulés régulièrement au domicile de sa conjointe entre novembre 2017 et août 2018. Suite à la plainte de la famille, le prévenu était interpellé en septembre 2018, placé en garde à vue puis en détention provisoire jusqu’au jour de son procès.

La jeune victime était défendue par Me Frédéric Dartigeas, intervenant pour le Département, et Me Aurélia Planque. Si le prévenu a reconnu les faits, il a en revanche contesté les actes de torture et de barbarie qui n’ont effectivement pas été retenus comme circonstances aggravantes.

La période de prévention pénale, c’est-à-dire la période pendant laquelle on reproche au prévenu d’avoir commis ces faits d’agressions sexuelles, a été réduite à près de trois mois.

C. B., défendu par Me Nicolas Debavelaere, a finalement été condamné à 12 ans de réclusion criminelle (l’avocat général en avait requis quatorze), une peine assortie d’un suivi sociojudiciaire de trois ans, d’une obligation de soins, de travail et d’une interdiction de rentrer en contact avec la victime. Puis deux ans supplémentaires de prison, si ces conditions n’étaient pas respectées.

Source : https://www.lavoixdunord.fr/724135/article/2020-03-11/saint-andre-lez-lille-douze-ans-de-reclusion-criminelle-pour-l-andresien-accuse

Avatar
Association Wanted Pedo