14
MAR
2020

Saint-Brevin-les-Pins | Père et mère complices de l’agression sexuelle

Une fille subit des attouchements de son père dans sa chambre en présence de sa mère

 

Décembre 2018, une fillette de 9 ans se confie à son éducatrice dès son retour à la Maison de l’enfance, où elle est hébergée.
Elle a passé une journée au domicile parental, dans le cadre d’un droit de visite exercé par son papa et sa maman.

Elle a été placée en raison de soupçons de maltraitance et de la grande précarité intellectuelle du couple. L’enfant présente les syndromes du bébé secoué, mais à l’époque, l’enquête n’est pas parvenue à établir la responsabilité pénale du père ou de la mère.

Cette fois, elle évoque des attouchements subis dans le lit du père.
Cela durait depuis plusieurs années. L’homme avait été interpellé et placé en détention, même s’il niait une partie des faits.

La jeune fille avait aussi indiqué que sa maman était présente lors des agressions.

Pour le procureur, elle ne pouvait pas ne pas savoir puisqu’elle était dans la chambre, même si elle était happée par les réseaux sociaux consultés sur l’ordinateur. La mère était seule à l’audience à répondre d’abstention d’empêcher un crime ou délit.

Elle a contesté l’accusation, mais le tribunal l’a condamnée à six mois de prison avec sursis. Le père a refusé l’extraction de détention pour son procès. Il a écopé de quatre ans de prison.

L’autorité parentale a été retirée au couple.

source : ouest-france

Avatar
Association Wanted Pedo