02
JUIL
2019

Saint-Lô | Un homme de 67 ans déjà condamné à 18 ans de prison pour des viols sur mineurs récidive et est à nouveau condamné à 6 mois de prison ferme

Malgré une interdiction de s’approcher de mineurs, un sexagénaire récidive

©Actu.fr

Déjà condamné à 18 ans de réclusion pour des viols de mineurs, un Manchois a été condamné à une nouvelle peine de 6 mois pour avoir approché et touché des mineurs.

Le 16 janvier, une adolescente scolarisée à Saint-Lô signale qu’un homme lui a touché les fesses et prenait des jeunes en photo. D’autres personnes présentes ont confirmé les paroles de la jeune fille. L’homme en question est un électricien de 67 ans, recruté par une agence d’intérim.

A la barre, l’homme minimise les faits, dit qu’il a juste poussé la jeune fille pour qu’elle ne soit pas sur la photo qu’il prenait. Il explique qu’ayant eu des problèmes par le passé, il refuse les missions là où se trouvent des mineurs, que de sa propre initiative il voit régulièrement un psychiatre.

Déjà condamné à 18 ans de réclusion pour des viols de mineurs

Cette attitude fait vivement réagir le président du tribunal, qui lui rappelle que la cour d’assises du Nord l’a condamné en 2006 pour des viols de mineurs, lui a interdit de se rendre dans des lieux où se trouvent des mineurs, qu’il fait toujours l’objet d’un suivi sociojudiciaire avec une obligation de soins.

Le prévenu tente de se défendre en affirmant que, depuis sa sortie de prison, c’est la première fois qu’il se rendait près de jeunes.

Pour la substitut du procureur de la République,

« c’est la seule fois, et vous commettez une agression sexuelle, ces mesures de précaution sont donc justifiées ».

Le tribunal a suivi les réquisitions en condamnant le sexagénaire à une peine de 6 mois de prison ferme.

Source : actu.fr

Avatar
Association Wanted Pedo