30
AVR
2020

Tarn | Une adolescente subit l’ami pédophile de son père pendant un an

Un homme de 53 entretient une relation avec une fillette de 14ans, il lui offrait des cadeaux

 

Un homme âgé de 53 ans était jugé par le tribunal correctionnel d’Albi (Tarn), mardi 28 avril, pour avoir entretenu une relation avec une adolescente pendant un an. La jeune fille était âgée de 14 ans au début des faits, en janvier 2016.

Le quinquagénaire, placé sous contrôle judiciaire depuis près de trois ans, était poursuivi pour agression sexuelle imposée à un mineur de 15 ans, rapporte La Dépêche. Il s’agit d’un ami du père de la jeune fille qui résidait dans le même immeuble.

Premier signalement

En février 2016, la mère de la collégienne a retrouvé un dessin ambigu envoyé à sa fille par l’homme en question. Un signalement a ensuite été effectué auprès de l’aide sociale à l’enfance, deux mois plus tard. L’adolescente a raconté à l’infirmière du collège avoir eu des relations sexuelles non protégées avec un ami de son père.

Deuxième signalement

La mère de la jeune fille a décidé de déménager dans une autre ville en novembre. Mais un second signalement a été lancé en janvier 2017 par le nouveau collège dans lequel était scolarisée l’adolescente. Celle-ci aurait été signalée comme absente et comme entretenant une relation avec un homme plus âgé, raconte le quotidien régional.

Jugement et condamnation

La collégienne a d’abord nié avoir une relation avant d’évoquer un seul baiser. Mais les policiers ont découvert sur son portable des messages explicites. Entendue à plusieurs reprises, la jeune fille a finalement révélé avoir reçu des cadeaux de la part du quinquagénaire avec qui elle échange des baisers à chaque rencontre.

Elle a également avoué des attouchements en décembre 2016 puis avoir eu une relation sexuelle, ce qu’a confirmé un examen gynécologique.

De son côté, l’homme a reconnu avoir envoyé certains messages, donné un seul baiser mais il a nié avoir eu une relation sexuelle même s’ils ont dormi dans le même lit.

Lors de l’audience, le tribunal a disqualifié les faits d’atteinte sexuelle. Il a condamné le quinquagénaire, absent lors du procès, à six mois de prison avec un sursis probatoire de 18 mois et une obligation de se soigner.

 

source : ouest-france

Avatar
Association Wanted Pedo