26
AVR
2019

Témoignage | Abusé sexuellement dans son l’enfance, Baptiste exhume son passé pour se sortir d’un cauchemar

Commentaires : Off

Il avait presque 4 ans quand son maître-nageur lui a volé son enfance dans une piscine municipale. Dans sa quête intime, il reconstitue son passé pour s’extirper de ce cauchemar…

Après vingt-cinq années d’amnésie traumatique, des flash-back sont revenus à la mémoire de Baptiste, journaliste à l’international de 28 ans. Il s’est revu, âgé de presque 4 ans, être violé dans le secret d’une piscine municipale par un homme, la quarantaine, son maitre-nageur.

Depuis Baptiste chavire. Pour anesthésier ces reviviscences et sa douleur, il s’abandonne à Paris dans la drogue, le sexe et la nuit. Mais dans un sursaut, le jeune homme décide de faire face. Il se tourne alors vers sa mère. Stupéfaite, elle s’effondre, encaisse puis l’aide dans sa reconstruction et le guide sur les traces de son passé.

Car ces révélations ont marqué le point de départ d’une quête identitaire à la recherche de son enfance occultée. La violence de l’agression induit en effet une telle détresse que le cerveau disjoncte, un mécanisme destiné à soustraire la victime à l’horreur de la situation endurée. Un état de stress post-traumatique s’installe. Et son corollaire, une amnésie, happe non seulement le souvenir des violences mais également des pans entiers de vie.

Baptiste se met ainsi à exhumer son passé. Photos, dessins ou carnet de santé, témoignent tous des séquelles de ces viols sur sa vie : énurésie, addictions, délinquance, prostitution… Mais c’est une vidéo de famille, filmée par sa mère à la piscine municipale pendant ses cours de natation, qui va faire rejaillir, à la vue de son ancien maitre-nageur, sa souffrance demeurée intacte.

Le jeune homme prend alors la fuite et s’isole dans un ancien moulin, protégé du monde par le lit d’une rivière. Au calme, il se concentre sur son retour dans sa ville natale, en Auvergne, vingt ans après l’avoir quittée. Aude, sa cousine et son plus grand soutien, l’accompagne. Retrouver la maison dans laquelle il a grandi et échanger avec son ancienne institutrice, l’aide à se réconcilier avec lui-même. Et dans la piscine municipale où il a perdu son innocence, il affronte ses démons et surmonte ses peurs.

Cette première étape vers la guérison le conduira, trois ans plus tard, avec le soutien de sa cousine, de sa mère, de sa psychologue et de son avocate, à se confronter avec l’agresseur pour s’affranchir de ce crime et enfin devenir adulte.

Ce film intimiste propose donc un voyage au plus profond de la vulnérabilité d’une victime d’abus sexuels et de son entourage. Une histoire universelle et banale : selon le Conseil de l’Europe, un enfant sur cinq subit de telles violences en Europe.

Source : france3-regions

Avatar
Association Wanted Pedo