02
MAR
2019

Toulouse | 7 ans de prison pour des violences sexuelles

En 2017, les gendarmes de l’Union ont arrêté un homme, aujourd’hui âgé de 38 ans, qui simulait être des petites filles sur internet.

Photo La Dépêche

Derrière un faux nom et un faux pseudo, cet individu trompaient de jeunes garçons à qui il proposait de se déshabiller… Des jeux très pervers repérés par les cyber-gendarmes qui ont piégé le suspect.

La suite de l’enquête a réservé de mauvaises surprises. Les gendarmes ont découvert que cet homme, adopté à l’âge de 10 ans et victime d’abus sexuels dans son pays natal, possédait un lourd passé de délinquant sexuel.

Arrêté en 1999 pour la séquestration d’une enfant dont il avait abusé, à Toulouse, l’enquête a rebondi après des confidences du suspect à son co-détenu. De nouveaux crimes sexuels ont été découverts qui ont conduit le suspect devant la cour d’assises. Condamné en 2004 à 15 années de réclusion criminelle, cet homme a quitté la prison en 2015 avec un solide suivi socio-judiciaire.

Des obligations, dont des visites régulières chez des spécialistes que cet homme a rapidement négligées, notamment parce que les médicaments freinaient sa libido…

Résultat, il a repris ses agissements avant d’être stoppé par les gendarmes.

Poursuivi pour «détention d’images pédopornographiques» et «corruption de mineurs», il a été jugé par le tribunal correctionnel de Toulouse. La procureure Hélène Gerhards, qui suit cette affaire depuis l’arrestation de cet individu, a réclamé 10 ans de prison au tribunal.

«En récidive, vous encourez 20 ans», a-t-elle signalé. Me Stéphanie Boscari s’est battue «contre le casier judiciaire» et pour la mise en place «de véritables soins pour aider cet homme».

Le tribunal l’a condamné à 7 ans de prison. Malgré la lourdeur de la peine, le parquet a fait appel de cette décision.

Source : ladepeche.fr

Avatar
Association Wanted Pedo