01
NOV
2019

Toulouse | Un homme placé mis en examen et incarcéré pour le viol de sa belle-fille mineure pendant cinq ans

Un homme de 41 ans est soupçonné d’avoir violé sa belle-fille, mineure, à de nombreuses reprises entre 2014 et 2019 à Toulouse. Il a été placé en garde à vue mardi matin, avant d’être déféré ce mercredi au parquet de Toulouse

DDM, illustration

Il s’est présenté au commissariat de Toulouse avec le besoin de se confesser aux enquêteurs de police, alors qu’aucune plainte n’avait été déposée contre lui. Cet homme de 41 ans a été placé en garde à vue mardi. Suite à ses déclarations, il est soupçonné de viol sur mineur de moins de 15 ans.

Entre 2014 et 2019, cet agent d’entretien aurait violé à de nombreuses reprises sa belle fille âgée de 12 ans au départ des faits. D’après ses déclarations, il vit en couple avec la mère de sa victime depuis 2007, à Toulouse. Travaillant de nuit, il dort une partie de la journée et passe le reste du temps seul dans la maison avec sa belle fille.

Durant cinq ans, ce quadragénaire déjà condamné pour agression sexuelle, aurait abusé de la jeune fille à de très nombreuses reprises. Les derniers faits sont très récents, ils remontent au 28 octobre 2019. La jeune fille est actuellement âgée de 17 ans.

La mère et la fille finissent par porter plainte

Après cet énième rapport sexuel, la victime aurait fini par tout avouer à sa mère. Cette dernière, extrêmement choquée, a appelé son conjoint pour lui signifier qu’elle était au courant de tout. Cet homme a alors pris les devants pour tout expliquer aux fonctionnaires de police, avant même que sa compagne et sa fille ne décident de déposer plainte au commissariat. Il s’est confié au service de la brigade de protection des familles. Lors de son audition, il a expliqué avoir couché plusieurs fois avec la mineure.

Mais selon lui,

” ils avaient noué une relation amoureuse, l’adolescente était consentante”.

Ce n’est pas l’avis de la victime et de sa mère, qui ont fini par déposer plainte mardi soir . L’homme, représenté par Me Françoise Mathe et Brice Zanin est déféré ce mercredi au parquet de Toulouse Contactés, les avocats de la défense n’ont pas souhaité s’exprimer.

Source : ladepeche.fr

Avatar
Association Wanted Pedo